Le Suisse Philipp Kurashev, des Remparts a été le principal responsable du troisième revers de suite du Phoenix, inscrivant deux buts dans un gain de 4-1 de Québec.

Troisième revers de suite pour le Phoenix

QUÉBEC — Le début de l’année 2018 n’a pas encore souri au Phoenix de Sherbrooke, qui s’est incliné 4-1 face aux Remparts de Québec, samedi, devant 9034 spectateurs réunis au Centre Vidéotron.

Il s’agissait d’une troisième défaite d’affilée pour la formation de Stéphane Julien depuis le retour du jour de l’An. La semaine chargée du Phoenix se poursuit, dimanche, avec un arrêt à Victoriaville dans le cadre d’un troisième match en trois jours, mais aussi d’un quatrième en cinq face à des adversaires de qualité.

«Ce n’est pas évident, car on affronte de bonnes équipes. Il faut aller chercher le plus de points possible toutes les fins de semaine d’ici la fin de la saison, et ces petits matchs où l’on a une baisse de régime, il faut revenir rapidement», notait l’entraîneur-chef du Phoenix.

Les Remparts ont pris les devants 1-0 en première et menaient 3-0 en deuxième avant que les visiteurs de l’Estrie ne s’inscrivent au pointage avec moins d’une minute à faire avant la fin de cette période. Un lancer plutôt anodin de Thomas Grégoire a alors échappé au gardien Antoine Samuel, auteur de sa deuxième victoire en deux départs avec sa nouvelle équipe. À l’autre bout, Brendan Gregan, qui a reçu 29 lancers contre 33 pour Samuel, a eu souvent de la circulation devant lui sur les réussites des locaux.

«On n’a pas joué un mauvais match, mais leur premier trio et leur gardien ont été supérieurs aux nôtres. On a eu de la difficulté à jouer 60 minutes solides. Ils n’ont pas réussi des buts tic-tac-toe, ils ont travaillé pour les avoir, et de notre part, on a cédé des buts par manque d’effort», ajoutait Julien.

Pendant que Sherbrooke était privé du Tchèque Marek Zachar, le Suisse Philipp Kurashev a disputé un fort match pour les vainqueurs avec un doublé (9e et 10e). Il joue du hockey inspiré depuis son retour du Championnat mondial junior, vendredi.

«Il a un lancer dévastateur et on veut qu’il s’en serve de plus en plus. Il l’a fait et il en a profité. Si on veut se donner une chance, ça doit passer par nos meilleurs joueurs, et Phil est l’un de ceux-là», indiquait l’entraîneur-chef des Remparts Philippe Boucher.

Les autres buteurs ont été Matthew Boucher (20e) et Christian Huntley (5e). Le capitaine des Remparts devenait le premier joueur de la présente édition à atteindre le plateau des 20 buts. Il le faisait pour une troisième saison d’affilée.

Pas de transaction

Le Phoenix n’a procédé à aucune transaction dans les dernières heures de la limite permise, samedi. «On a essayé, on a fait des offres très alléchantes. On voulait s’améliorer à l’attaque, surtout au centre, mais les équipes veulent les garder et les prix étaient élevés», confiait Julien.

Par ailleurs, les Foreurs de Val-d’Or ont confirmé, samedi, que le directeur général Pascal Daoust assumerait l’intérim derrière le banc jusqu’à la fin de la saison en remplacement de Mario Durocher depuis son récent divorce avec l’organisation.