Samuel Poulin a vécu un beau moment lorsqu'il a rejoint son frère aîné Nicolas sur la scène du Harbour Station samedi matin lors de la première ronde de l'encan 2017 de la LHJMQ.

Samuel Poulin montrera l'exemple

Si le Phoenix était à la recherche d'un nouveau leader, il en a trouvé un excellent en acquérant les services de Samuel Poulin. Selon son frère Nicolas, actuel membre des Oiseaux, le choix numéro 2 de l'encan 2017 de la LHJMQ deviendra un modèle à suivre au sein de l'organisation.
« Il amènera beaucoup de leadership en montrant l'exemple, estime Nicolas Poulin. Il est tellement déterminé et discipliné. En arrivant dans le vestiaire, il aura une bonne influence grâce à ses actions. C'est une bonne chose pour l'organisation. Il pavera la voie aux plus jeunes et les amènera sur le bon chemin. »
Le joueur de 20 ans attendait son frère cadet sur la scène du Harbour Station samedi matin au tout début de la première ronde.
« C'était un moment très émotif quand je lui ai donné la main, admet l'une des vedettes du repêchage présenté à Saint John. C'est très plaisant de vivre ça avec lui. Quand il m'a donné mon chandail, il m'a simplement dit qu'il était fier de moi. »
Le directeur général Jocelyn Thibault s'est montré extrêmement heureux de pouvoir compter sur les services de Poulin lors des prochaines saisons.
« Il est déjà à un niveau supérieur dans sa tête. Il agit comme un professionnel et il n'a qu'un seul but : percer dans le monde du hockey. »
Comme plusieurs hockeyeurs d'âge midget, Samuel Poulin a vécu l'une des plus belles journées de sa vie ce week-end.
« J'étais assez excité quand je marchais sur le tapis rouge en direction de la scène. J'avais hâte que le repêchage commence. Dans ma tête, je me faisais des scénarios et la journée s'est déroulée comme je le pensais. J'ai vraiment hâte que la saison débute. J'aimerais en fait que le camp commence demain matin! » souligne le filleul de Jocelyn Thibault.
Et pour la famille Poulin, le rêve est enfin devenu réalité samedi matin.
« On n'a pas pu en rêver longtemps parce que ce scénario était assez improbable il y a un an, se souvient Nicolas Poulin, qui en sera à sa dernière saison dans la LHJMQ. On avait mis une croix sur ce scénario, mais plus la saison avançait, plus nos chances de jouer ensemble augmentaient. On a peut-être connu une saison difficile, mais elle nous amènera du positif grâce à la venue de Samuel entre autres. »
Quand le cadet a le dessus sur l'aîné
Après avoir entendu Samuel raconter aux médias qu'il donnait parfois du fil à retordre à son frère aîné, Nicolas Poulin se montre clair.
« Je n'ai pas beaucoup d'arguments pour répliquer à ça, parce que c'est vrai que je perdais plus souvent que je gagnais contre lui quand on était plus jeunes. Nous sommes de fiers compétiteurs et c'était de la saine compétition. On allait chercher le meilleur de nous-mêmes et il n'y a aucune jalousie dans tout ça », assure Nicolas.
Prêt pour sa saison recrue
Un été bien chargé attend Samuel Poulin.
« Je compte m'entraîner gros cet été. J'ai un camp de hockey à Los Angeles avec l'agence de Pat Brisson. J'aurai aussi un camp avec Équipe Canada et je pense finalement m'entraîner avec mon frère et d'autres joueurs de la LHJMQ à Blainville. »
Le choix de première ronde se dit d'ailleurs gonflé à bloc en vue de la prochaine saison.
« Je ferai de mon mieux chaque fois que je sauterai sur la glace et je compte tout faire pour permettre au Phoenix de gagner. Je refuse de m'appliquer une pression supplémentaire. J'ai été choisi deuxième au total, mais ce n'est qu'un rang. Ça ne veut rien dire. Je vais à l'endroit où je souhaitais être. Sherbrooke était mon premier choix. Je ne suis pas la première sélection en 2017, mais je suis aussi heureux que si je l'étais, mais sans la pression d'être le premier choix de l'encan. »
Chose certaine, Poulin n'est pas près d'oublier cette journée grandiose.
« Je vais me souvenir longtemps de cet événement. Je tente d'en profiter le plus possible », a confié Samuel Poulin, en espérant revivre la même expérience dans deux ans, mais cette fois... dans la LNH.