Nathan Glass

Nathan Glass ébranlé par la mort de son ex-coéquipier

Le défenseur Nathan Glass, du Phoenix de Sherbrooke est ébranlé par la mort du hockeyeur Terry Trafford, du Spirit de Saginaw, dans la OHL, qu'il qualifiait de l'un de ses meilleurs amis.
<p>Terry Trafford</p>
Avant de rejoindre le Phoenix, Glass s'alignait avec le Spirit de Saginaw et les deux joueurs ont été coéquipiers pendant plus d'une saison et demie. «On se parlait encore régulièrement et on s'était parlé la journée avant qu'il ne soit porté disparu. Il semble qu'il se soit enlevé la vie. Pourtant, il était un bon garçon. Il souriait tout le temps et  on le sentait toujours heureux», racontait Glass hier.
 Selon un communiqué émis par les autorités policières du Michigan, le corps de Trafford aurait été retrouvé mardi après-midi dans un véhicule utilitaire correspondant à celui de Trafford, laissé dans le stationnement d'un magasin à grande surface dans le comté de Saginaw. Trafford aurait été vu pour la dernière fois vers 9h30 le 3 mars à l'aréna où évolue le Spirit.
Selon le président de l'équipe, Craig Goslin, Trafford avait été retourné chez lui parce qu'il avait violé des règlements de l'équipe, sans toutefois être retranché de manière permanente. Son père, Roy Trafford, avait indiqué à Global News que son fils avait été sanctionné pour avoir consommé de la marijuana.
Le week-end dernier, pendant qu'on recherchait Terry Trafford, sa copine avait indiqué au journal The Saginaw News que son copain était dévasté par la nouvelle et qu'il lui avait fait parvenir des messages textes le 2 mars où il affirmait que sa vie était terminée et qu'il n'avait plus l'intention de continuer.
La LHJMQ et l'OHL ont fait parvenir des messages de sympathies à toutes les parties impliquées et principalement à la famille et aux amis de Terry Trafford qui venait de célébrer son 20e anniversaire de naissance et qui en était à sa quatrième saison avec le Spirit de Saginaw.