Reilly Pickard a été fort occupé samedi lors du deuxième match de la série entre le Phoenix et les Huskies, qui l'ont emporté par la marque de 6 à 2.

Les Huskies prennent leur revanche

Conscients qu'ils ne pouvaient se présenter à Sherbrooke avec deux défaites, les Huskies de Rouyn-Noranda ont su rebondir à la suite de leur contre-performance de la veille en soutirant une victoire de 6 à 2 au Phoenix lors du deuxième match de la série.

Les Sherbrookois étaient méconnaissables samedi soir à l'aréna IamGold. Il faut avouer que la Meute a débuté la partie avec aplomb en marquant dès le début du match, une fois de plus. 

« Je ne suis pas surpris de la façon dont les Huskies sont sortis ce soir, a indiqué l’entraîneur sherbrookois Stéphane Julien. On a mal contrôlé nos émotions. On a obtenu de mauvaises punitions et on le savait qu’en étant indisciplinés, ça allait être difficile. En plus, les gars ont eu de la misère en désavantage numérique et contrairement à nous, les Huskies ont été opportunistes. »

Marek Zachar se trouvait au cachot à la suite d'une pénalité douteuse pour obstruction lorsque William Cyr a déjoué Reilly Pickard pour une première fois. 

Zachar s'est bien repris par la suite en se servant de la présence d'un défenseur adverse comme écran pour niveler la marque: 1-1. 

Le Phoenix a ensuite offert du hockey de piètre qualité en oubliant complètement de se soucier des détails qui lui avaient pourtant permis de gagner la veille. Rafaël Harvey-Pinard a ainsi profité de l'indiscipline des visiteurs pour porter la marque à 2-1. 

« Mes joueurs ont joué avec plus d’énergie ce soir. Ils se sont plus commis. On a bien joué en équipe et notre exécution était meilleure. On a demandé aux gars de jouer davantage avec leur instinct et de ne pas trop penser. C’est ce qu’ils ont fait », a souligné Gilles Bouchard, pilote des Huskies.

Toujours en première période, Samuel Naud a effectué une montée à l'emporte-pièces en contournant aisément Thomas Grégoire, qui a ensuite fait dévier la rondelle derrière Pickard. 

Après avoir connu sa pire période depuis plusieurs semaines, le Phoenix a accordé un quatrième but, cette fois à Alex Beaucage. Ce dernier venait tout juste d'intercepter une rondelle flottante à la suite d'une mauvaise passe de Quinn Hanna: 4-1 Huskies. 

C'est avec l'énergie du désespoir que le Phoenix a complété la deuxième période. La troupe de Stéphane Julien a touché le poteau à deux reprises pour ensuite enfiler un deuxième but grâce au brio de Mathieu Olivier. 

Les Sherbrookois ont connu un mauvais début de troisième période et ce qui ne devait pas arriver arriva: Patrik Hrehorcak a poussé la rondelle tout juste derrière la ligne des buts pour offrir une avance de trois buts aux Huskies, ce qui a scié les jambes des Sherbrookois. 

Félix Bibeau a complété la marque avec l'avantage d'un homme pour les Huskies. Les tirs: 38-36 à l'avantage des visiteurs. 

La série se transportera à Sherbrooke mardi et mercredi. Le match numéro 5 aura lieu vendredi à Rouyn-Noranda. 

« On ne s’est pas attardés aux détails et on fera en sorte de remédier à tout ça dès la prochaine partie », a résumé Félix Robert.