Luke Green (55) troquera son chandail des Sea Dogs de Saint-Jean pour celui du Phoenix. Sherbrooke a obtenu le défenseur de 18 ans en retour de choix aux repêchages de 2018 et 2020.

Le Phoenix obtient le défenseur Luke Green

Le directeur général du Phoenix de Sherbrooke s'est offert un cadeau de Noël en profitant du Boxing Day pour faire l'acquisition du joueur sélectionné au tout premier choix lors de l'encan 2014 : Luke Green.
En retour, Jocelyn Thibault a cédé aux Sea Dogs de Saint-Jean son premier choix en 2018, une sélection de deuxième tour lors du même encan et un choix de seconde ronde en 2020.
Green est un défenseur droitier mesurant 6'1 et pesant 190 livres. Il a été repêché par les Jets de Winnipeg en 3e ronde, 79e au total, lors de la séance de 2016. En 166 parties, il a obtenu 92 points dans l'uniforme des Sea Dogs.
« Je travaillais sur cette transaction depuis un certain temps déjà et je ne cachais pas mon intérêt de vouloir améliorer notre formation à moyen terme, indique Thibault. Green est un excellent défenseur et il a encore une saison et demie à jouer dans le junior et peut-être plus encore. On était capables de payer le prix pour l'acquérir et les cartes ont tourné en notre faveur. À l'heure actuelle, on possède probablement le meilleur top 6 de défenseurs de la LHJMQ. »
Chose certaine, Thibault a fait un heureux lundi. Luke Green se disait surpris d'avoir été échangé, mais très heureux de s'amener à Sherbrooke. Il faut avouer que la présence de Thomas Chabot et Jakub Zboril faisait en sorte de limiter le temps de glace du défenseur, notamment en avantage numérique.
« Je suis excité par ce nouveau départ et je crois que ce sera rafraîchissant, a confié Green quelques heures après la transaction. Dans le monde du hockey, on doit toujours s'attendre à être échangé, donc je ne suis pas nécessairement tombé de ma chaise. Je connais beaucoup de joueurs du Phoenix qui viennent des Maritimes tout comme moi et j'ai bien hâte de rejoindre mon bon ami Evan Fitzpatrick. »
Green sait que le Phoenix forme une jeune équipe qui ne vise pas la conquête du championnat cette saison.
« Je suis content de voir que le Phoenix mise sur moi pour sa reconstruction. J'aurai un rôle important à jouer et l'avenir semble rose à Sherbrooke », souligne le nouveau venu, qui compte bien disputer la partie de mercredi à Drummondville.
« Deux de nos défenseurs ont 20 ans et lorsque Carl Neill et Julien Bahl seront partis, on aura une relève déjà mise en place, indique Thibault. Green est bon offensivement, il fait bien circuler la rondelle, est vite sur ses patins et excellent dans les relances offensives tout en étant un joueur très intelligent. À Sherbrooke, l'environnement est idéal pour attirer de bons joueurs des Maritimes en ayant entre autres une université anglophone et les circonstances étaient favorables pour accueillir Green chez nous. »
Plus d'achats, moins de ventes
Avec cet ajout, Jocelyn Thibault estime que sa troupe gagnera sa part de matchs d'ici la fin de la saison.
« Mon but est toutefois de rajeunir l'équipe et quand une opportunité passe, il faut savoir la saisir », avance le DG.
Depuis le début de la période de transactions, le Phoenix a accueilli un attaquant de 16 ans (Evan MacKinnon), un défenseur de 19 ans (Johnatan Legault) et un défenseur de 18 ans (Luke Green) tout en laissant aller un gardien de but de 16 ans (Justin Blanchette). Pourtant, on considérait le Phoenix comme étant davantage vendeur lors de cette période des échanges. 
« Je ne suis pas pressé de vendre mes éléments qui sont sur le marché. On ne donnera pas nos vétérans. Si l'offre est intéressante, je la considérerai. »
Pas la dernière transaction
Logiquement, Jocelyn Thibault n'a pas terminé son travail et d'autres échanges devraient être effectués. Les noms de Carl Neill et de Chase Harwell circulent beaucoup dans les rumeurs de transactions.
« Je tenais à améliorer mon équipe au poste de centre et à la défensive afin de préparer l'avenir, explique Thibault. Avec l'arrivée de Legault, MacKinnon et Green, on ajoute trois joueurs qui seront encore avec nous l'an prochain et on possède d'excellents jeunes espoirs qui poursuivront leur progression, et ce, sans parler de nos deux choix de première ronde en banque pour le prochain encan. Ils valent de l'or à mes yeux. »