Le Phoenix ne récolte qu'un point à Shawinigan

En quête de précieux points au classement, le Phoenix et les Cataractes en ont tous deux récolté dimanche après-midi à Shawinigan où les Cataractes l'ont finalement remporté 3-2 en bris d'égalité. Mais le point mérité par le Phoenix ne l'aide pas beaucoup dans la course pour une place dans les séries.
Les Cataractes, qui ont démontré beaucoup d'énergie en troisième période, ont réussi à marquer pour niveler la marque à 2-2. Les Sherbrookois ont aussi eu leurs chances en avantage numérique, dont un double avantage, mais n'ont pas réussi à déjouer l'excellent gardien Marvin Cüpper. En prolongation, c'est toutefois le Phoenix qui a créé les plus belles occasions de marquer.En tirs de barrage, Jérémy Roy, Matej Beran, Jean-François Lavoie, Vincent Deslauriers et Daniel Audette se sont tour à tour butés à Marvin Cüpper, tandis que Maxime Lagacé a finalement été déjoué à Alexis D'Aoust.
La victoire était primordiale pour les deux équipes qui occupent les deux derniers rangs au classement général, ceux qui ne donnent pas accès aux séries éliminatoires. Autant le Phoenix que les Cataractes doivent croire en leurs chances, mais les possibilités se font de plus en plus rares du moins pour le Phoenix qui est toujours à trois points du 16e rang.
Si l'entraîneur Judes Vallée en optant pour Maxime Lagacé devant le filet après la solide performance de Francis Desrosiers vendredi dernier, Lagacé lui a donné raison parce qu'il a connu une excellente première période. Le sommaire accorde plus de tirs au but au Phoenix, mais les meilleures chances de marquer, ce sont les Cataractes qui les ont orchestrées. Si bien que premier tiers s'est terminé à égalité 1-1
L'excellent Jérémy Roy avait ouvert la marque après avoir pris le temps de descendre dans le haut de l'enclave pour décocher un précis qui a battu Marvin Cüpper à sa droite lorsque la rondelle a frappé l'intérieur du poteau.
Quelques  minutes plus tard, le Phoenix et Maxime Lagacé ont manqué de chance quand l'officiel a attendu de réaliser que Giovanni Fiore ne se relevait pas pour chasser Mathieu Laverdure qui venait de lui servir une mise en échec. En désavantage numérique, un joueur du Phoenix a bloqué un tir et tout le monde a perdu la rondelle dans les airs. Elle est retombée aux pieds de Lagacé qui n'a rien pu faire devant Alexis D'Aoust qui n'a eu qu'à la pousser au fond du filet.
La seconde période a permis au Phoenix de profiter de trois avantages numériques non pas pour marquer, mais pour se donner de l'énergie et obliger le gardien des Cats, Marvin Cüpper à se signaler. Le Phoenix a pu prendre les devants 2-1 quand, à la fin d'un avantage numérique, Daniel Audette a fait dévier un tir de Carl Neill dans le haut du filet. Pour Audette, il s'agissait de son 20e filet de la saison. Jérémy Roy a aussi obtenu une passe sur le but.
Roy, à lui seul hier, valait le billet d'admission. Il a disputé un autre grand match et imaginez maintenant lorsqu'il est jumelé à Daniel Audette en avantage  numérique. Ces deux joueurs sont déjà de grandes vedettes dans la LHJMQ.
Le Phoenix doit maintenant se tourner vers les Voltigeurs de Drummondville qu'il affrontera deux fois cette semaine dans une courte série aller-retour, soit mercredi à Drummondville et vendredi soir au Palais des sports Léopold-Drolet.