Le but de Matej Beran marqué contre Joe Fleschler.

Le Phoenix en perd une septième de suite

Le Phoenix a pu tenir tête aux Voltigeurs pendant plus de 50 minutes, mais cela n'a pas suffi à lui permettre de retrouver le chemin de la victoire. Jeudi soir, devant 2204 amateurs qui avaient fait fi de la neige qui tombait depuis la fin de l'après-midi, le Phoenix s'est incliné 3-2 et subi un septième revers consécutif.
Les Voltigeurs ont eu besoin d'un but de Jérôme Verrier, à la toute fin d'un double avantage numérique à mi-chemin au dernier tiers pour briser une égalité de 2-2. Le Phoenix a joué de malchance quand, à la mise au jeu après une première pénalité, Daniel Audette a gagné la mise en jeu, mais la rondelle a volé chez les spectateurs, ce qui a valu une pénalité sans appel pour avoir retardé le match...
En subissant cet autre revers, le Phoenix est demeuré à un point des équipes qu'il tente de rejoindre au classement et il a surtout perdu le match qu'il avait en main sur les Cataractes et les Sea Dogs qui se partagent le 16e rang au classement, le dernier donnant accès aux séries de fin de saison. Pendant ce temps, les Islanders de Charlottetown remportaient une victoire de 4-3 en tirs de barrage contre les Wildcats de Moncton et mettaient fin à une série de 12 défaites.
En début de rencontre, les Voltigeurs se sont rapidement imposés devant le Phoenix d'autant plus que les Sherbrookois ont écopé de deux pénalités au cours des cinq premières minutes de jeu. Mais c'est tout de même le Phoenix qui a été le premier à s'inscrire au pointage lorsque Matej Beran a coupé une passe faite en direction du défenseur Julien Carignan-Labbé à la ligne bleue sherbrookoise. Beran a pris tout le monde de vitesse et s'est amené seul devant Joe Fleschler qu'il a battu entre les jambières.
Les Voltigeurs sont toutefois revenus avec deux buts en moins de 30 secondes pour prendre les commandes dans la rencontre. Matthew Boudens a d'abord profité d'un revirement à la ligne bleue du Phoenix pour déjouer le gardien Francis Desrosiers d'un puissant lancer frappé. Moins de 30 secondes plus tard, Desrosiers poussé dans le fond de son filet par le bâton de Jérôme Verrier, n'a rien pu faire devant Olivier Caouette qui donnait les devants aux siens.
Les officiels se sont consultés avant de finalement accorder le but aux Voltigeurs sans demander à ce que le jeu soit revu par le juge-vidéo. Après vérifications, il s'agissait d'une séquence qui ne pouvait être revue...
Les deux équipes ont axé le jeu sur la défensive en période médiane. Pendant que le Phoenix limitait les Voltigeurs à sept tirs au but, les visiteurs, de leurs côtés, n'accordaient à peu près pas d'espace aux Sherbrookois qui ont eu peine à s'installer en zone offensive et produire quelque chance de marquer. Le Phoenix n'a obtenu que trois tirs au but dans ce deuxième engagement, dont un seul a été jugé dangereux.
Il a fallu attendre en troisième période pour que Daniel Audette, avec son 15e de la saison, égale la marque à 2-2.
En un seul match, les Voltigeurs sont passés du huitième rang au classement général au sixième sur un pied d'égalité avec l'Océanic de Rimouski et à deux points des Remparts au quatrième échelon.
Le Phoenix disputera son prochain match samedi à Blainville face à l'Armada.