Nicolas Roy a marqué le premier but.

Le  Phoenix en échappe une 10e de suite

Les malheurs du Phoenix se sont poursuivis dans un dixième match consécutif lorsqu'il s'est incliné 4-1 vendredi soir au Palais des sports Léopold-Drolet devant les Saguenéens de Chicoutimi qui, de leur côté, mettaient fin à une série de six défaites consécutives.
Cette fois, le Phoenix n'a pas ménagé les efforts, mais il n'a pas su profiter de ses chances lorsqu'elles se sont présentées. La formation sherbrookoise manque sérieusement de marqueurs et personne n'arrive à assurer la relève des absents. Pourtant, il a entrepris le match avec vigueur et détermination pour éviter de dire 'avec le couteau entre les dents', frappant tout ce qui bougeait, mais les pénalités lui ont coûté cher puisque les Saguenéens ont inscrit les deux premiers buts au moment où ils profitaient de l'avantage d'un joueur.
La recrue Nicolas Roy a inscrit le premier en sautant sur un retour quand son coéquipier Dominic Beauchemin a atteint le poteau. La rondelle a rebondi sur le bâton de Roy lui laissant un filet béant qu'il n'a pas raté. Le deuxième but a été marqué par Simon Tremblay, mais on aurait pu donner une passe à l'officiel qui avait fait preuve d'une grande sévérité lorsqu'il a jugé que le Phoenix avait trop de joueurs sur la patinoire...
Laurent Dauphin, le meilleur attaquant des Saguenéens a eu à essuyer quelques solides mises en échec au premier vingt. La première, gracieuseté de Jean-Christophe Laflamme, a donné le ton au match et Laflamme n'a jamais reculé lorsqu'on l'a obligé à répondre de ses actes.
Le Phoenix a également eu la possibilité de déployer son avantage numérique, dont une fois pendant quatre minutes lorsque Daniel Audette a été atteint au visage par le bâton de Jasmin Boutet, mais il n'a pu en profiter pour s'inscrire au pointage. Le gardien Julio Billia a réussi quelques beaux arrêts aux dépens de Matej Beran qui, à lui seul, a obtenu 6 des 13 tirs des siens.
Les malheurs du Phoenix se sont poursuivis en période médiane. Dauphin a d'abord porté l'avance des Saguenéens à 3-0. Mathieu Laverdure a aussitôt répliqué, mais Nicolas Roy, qui a disputé son meilleur match de la saison face au Phoenix, a inscrit son deuxième but de la soirée, à la suite d'une belle pièce individuelle devant le filet de Francis Desrosiers.
Le Phoenix n'a jamais cessé de travailler et de tirer au but de Billia qui, souvent, a offert de longs retours, mais personne du Phoenix n'était en mesure d'en profiter.
Au dernier tiers, le Phoenix a continué de s'acharner contre le filet de Billia, mais encore là, il n'a jamais été en mesure de réduire l'écart.
Le Phoenix se remet à la tâche samedi après-midi lorsqu'il accueillera l'Océanic de Rimouski à 16h.