Le Phoenix en arrache

Les joueurs du Phoenix ont offert une meilleure prestation aux Tigres qu'ils l'avaient fait mercredi, mais le résultat a été le même et la formation sherbrookoise a essuyé un 15e revers consécutif sur les patinoires rivales pendant que les Tigres en profitaient pour ajouter un 11e gain à leur série victorieuse.
Les Tigres ont entrepris le match lentement, mais ils ont su s'imposer à mesure que la rencontre progressait pour s'offrir une victoire de 7-2 devant 2584 amateurs au Colisée Desjardins.
Mince consolation pour les joueurs du Phoenix, ils ont réussi à tenir en échec leur ancien coéquipier Jean-François Plante qui a tout de même eu ses chances sans pouvoir en profiter.
Le gardien Francis Desrosiers qui revenait au jeu après six semaines au rancart avait hâte de réaliser son premier arrêt, ses coéquipiers ont profité de leur premier tir pour lancer le Phoenix en avance 1-0 quand Daniel Audette a surpris Jonathan Diaby derrière le filet des Tigres et remis la rondelle devant à Vincent Deslauriers qui a réussi son septième de la saison.
Les Tigres ont mis plus de temps à entrer dans le match, mais ils ont attaqué le territoire sherbrookois avec beaucoup plus de vigueur en fin d'engagement. D'ailleurs Carl-Antoine Delisle a profité d'une belle passe de Julien Leduc pour se faufiler entre les défenseurs du Phoenix et surprendre Desrosiers entre les jambières pour égaler la marque.
Ce but a fouetté les Tigres qui ont entrepris le deuxième vingt en lions, se donnant les devants 3-1 dès les premières minutes. Le Phoenix s'est retrouvé en difficulté contre des Tigres qui jouaient avec plus de mordant... mais il a pu se reprendre à mi-chemin de l'engagement lorsque Jean-François Lavoie a fait dévier un tir de Gabriel Labbé. Malgré la domination des Tigres, le Phoenix était de retour dans le match... jusqu'à ce que Yan-Pavel Laplante marque en fin de période. Il s'agissait de son deuxième de la rencontre. Mark Tremaine avait lancé le bal dès la reprise du jeu en deuxième.
Après six semaines, Desrosiers n'a pas semblé être trop rouillé et il s'est bien défendu contre les 28 tirs des Tigres pendant que ses coéquipiers en dirigeaient 24 vers François Tremblay.
Le Phoenix revient au Palais des sports dimanche après-midi pour y accueillir, à 16h, les rapides Remparts de Québec.