Jean-Christophe Laflamme s'est illustré, pour le Phoenix.

Le Phoenix échappe la victoire en fusillade

Deux buts de Laurent Dauphin, dont un avec moins de six secondes à jouer dans le match, a permis aux Saguenéens de Chicoutimi de remporter une victoire de 4-3 aux dépens du Phoenix de Sherbrooke. Son deuxième filet, il l'a réussi dans les tirs de barrages pour briser l'égalité au grand plaisir des 2475 amateurs réunis au Centre Georges-Vézina vendredi soir.
La grande patinoire du Centre Georges-Vézina a donné de l'espace aux rapides patineurs des deux côtés, mais il a fallu attendre la fin du troisième tiers et la prolongation pour qu'ils en profitent vraiment. Jusque là, les deux équipes s'étaient concentrées sur la défensive.
Les deux gardiens, Julio Billia, des Saguenéens, et Maxime Lagacé du Phoenix n'ont pas été souvent sollicités au cours des deux premiers engagements. Billia a toutefois eu à se signaler devant Daniel Audette qui s'est amené seul devant lui à la suite d'une passe savante de Tim Wieser. Il a forcé Billia à faire le premier geste, mais ce dernier a pu se reprendre en bloquant la rondelle avec l'extrémité de son bâton à ras de la glace.
Les Saguenéens avaient profité de la fin d'un avantage numérique de quatre minutes lorsque Mitchell Lundholm a été chassé pour bâton élevé. Moins de deux minutes plus tard, les Sags ajoutaient à leur avance pendant que les Sherbrookois traversaient leurs pires moments de la rencontre.
Le Phoenix a toutefois été en mesure de compléter la deuxième période en force. Jean-Christophe Laflamme a brisé la glace d'un puissant tir frappé à la suite d'un long retour accordé par Billia. Son tir haut a complètement mystifié l'excellent gardien des Sags.
Le Phoenix est rentré à Sherbrooke immédiatement après le match. Il profitera d'une journée de repos samedi afin de se préparer à la visite des Remparts de Québec dimanche après-midi au Palais des sports Léopold-Drolet.
Texte complet dans La Tribune de samedi