Bailey Peach s'est fait un nouvel ami en Samuel Poulin, qu'il côtoiera lors des prochaines saisons à Sherbrooke.

Le Phoenix atteint ses objectifs

C'est avec le sourire aux lèvres que le directeur général Jocelyn Thibault a quitté le Harbour Station de Saint John samedi en fin de journée, fier d'avoir comblé certains besoins de son organisation.
« On avait des objectifs clairs et je crois les avoir atteints, estime le DG. On tenait à repêcher le meilleur joueur disponible après avoir sélectionné Samuel Poulin. Peach faisait partie de nos candidats préférés. Par la suite, on souhaitait regarnir notre banque de défenseurs et de gardiens. C'est que j'ai fait. »
Le Phoenix a d'abord ajouté de la vitesse à son alignement grâce à l'acquisition de Bailey Peach lors du onzième choix de première ronde.
« J'ai beaucoup d'estime pour lui et c'est la raison pour laquelle j'ai conservé mon onzième choix, explique Thibault, qui a dû prendre un long temps d'arrêt une fois rendu à cette sélection afin d'écouter certaines offres et prendre la meilleure décision possible. Il est un excellent patineur, comme Marek Zachar, mais il a plus de potentiel en ce qui concerne les habiletés. »
Natif de Cole Harbour en Nouvelle-Écosse, l'attaquant s'est avoué très heureux de faire partie du Phoenix. Il rejoint non seulement de bons amis à Sherbrooke, mais pourra également poursuivre ses études en anglais.
« J'ai un bon pif offensif et je suis très rapide grâce à mon explosion. Je possède aussi un bon lancer et je savais que le Phoenix était vraiment intéressé à moi. Le Phoenix se trouvait parmi mes équipes préférées. Je connais bien Evan MacKinnon et Evan Fitzpatrick. Ma journée a été très excitante et je suis vraiment honoré d'être un Phoenix. »
Deux gardiens en renfort
Les Oiseaux ont ensuite fait de Thommy Monette leur troisième choix de la journée afin de prendre la relève à Evan Fitzpatrick et peut-être même remplacer Brendan Cregan.
« Je suis content de passer au stade supérieur et Jocelyn Thibault m'a mis en confiance. J'aurai une chance de me faire valoir rapidement et je vais apprendre de Fitzpatrick, qui a plus d'expérience que moi », affirme le portier de 16 ans.
« Thommy est un gardien possédant un potentiel extraordinaire. Il a une belle force de caractère. Il a été retranché par les Vikings de Saint-Eustache, il a terminé la saison à Châteauguay pour finalement éliminer les Vikings en séries en prenant sa revanche. Il est un gardien fluide qui me fait penser à Carey Price par sa prestance. »
En septième ronde, le petit cerbère Thomas Sigouin a pu se réjouir de sa sélection.
« Mon but est de causer la surprise au camp », a annoncé Sigouin.
Une relève en défensive
Les défenseurs Alexandre Joncas (57e choix) et Jonathan Prévost (101e choix) constituent de bons candidats pour prendre la relève des vétérans du Phoenix à moyen terme. L'imposant Hunter Martin, qui mesure 6'2, fera aussi parler de lui lors du prochain camp grâce à sa stature imposante.
« Je suis un défenseur polyvalent qui frappe beaucoup. Je peux apporter de l'offensive tout en étant responsable en défensive », précise Joncas.
« Joncas n'est pas très grand, mais il est costaud. Il me fait penser à Stéphane Julien. On a mis l'accent sur la rapidité cette année et il est très vite sur ses patins », souligne Thibault.
Un Cantonnier avec le Phoenix
L'attaquant Samuel Grégoire des Cantonniers de Magog a été repêché en 10e ronde et se présentera au camp tout comme l'attaquant Jérémie Rainville (9e ronde) et les défenseurs Christophe Morissette (9e ronde) et Marc-Antoine Pépin (10e ronde).
Les Américains Ian Carpentier (13e ronde) et le défenseur Linden Alger (14e) pourraient finalement se laisser tenter par l'expérience de la LHJMQ.