Le rapide Charles Hudon (55) a profité d'une large ouverture lorsque le retour a rebondi sur sa palette. Le gardien du Phoenix, Gabriel Parent a bien tenté de revenir avec sa mitaine, mais il a raté de peu.

Le Drakkar s'impose 6-1 devant le Phoenix

Même avant que ne commence le match, on sentait que le Phoenix ne croyait pas vraiment à ses chances de tenir le coup face au puissant Drakkar de Baie-Comeau. Il s'est donc appliqué à limiter les chances de marquer, mais le Drakkar a tout de même mérité une victoire de 6-1 jeudi soir devant 2269 chauds partisans.
La bonne nouvelle dans tout cela : le Phoenix n'a pas perdu de terrain dans la course pour l'obtention d'une place dans les séries de fin de saison puisque Charlottetown a perdu 4-3 face à Moncton et que les Voltigeurs de Drummondville ont remporté une victoire de 4-1 sur le Titan d'Acadie-Bathurst.
S'il a pu tenir le coup pendant les premières minutes de jeu, le Phoenix a rapidement été débordé par la vitesse et le talent du Drakkar qui misent sur trois trios qui pourraient faire l'envie de la majorité des équipes de la LHJMQ. C'est finalement le Sherbrookois Jérémy Grégoire qui a ouvert le bal en relayant la rondelle devant le filet à Charles Poulin qui a décoché un tir qui n'a donné aucune chance au jeune gardien Gabriel Parent.
Parent a su limiter les dégâts malgré une domination de 13-4 du Drakkar dans les tirs au but. Il a fallu un tir parfait d'Alec-Jon Banville au dessus de l'épaule du gardien pour doubler l'avance de Baie-Comeau. Avant ces deux filets, Parent avait eu à se signaler devant les excellents Valentin Zykov et Félix Girard. Zykov a eu la chance de se reprendre puisqu'il a obtenu des aides sur quatre des six buts des siens. Le rapide Charles Hudon a obtenu deux buts dans la victoire du Drakkar, sa neuvième de suite, un record d'équipe.
Le défenseur Jérémy Roy a inscrit le seul filet du Phoenix dans une cause perdue en troisième période quand le Drakkar menait 6-0.
Le Phoenix a dû faire appel au jeune gardien Francis Lavallée, des Gaulois du Collège Antoine-Girouard, en troisième période. Plus tôt, en période médiane, le défenseur Jérémy Roy était entré en collision avec son gardien et Parent avait eu de la difficulté à se relever.
Le premier engagement avait été marqué par le violent combat entre Trevor Stacey et Bokondji Imama qui se sont retrouvés dès leur première présence sur la glace. Les deux joueurs ont été chassés pour bataille planifiée.
Le Phoenix dont la dernière victoire sur la route remonte au 2 novembre, à Moncton, tentera de se reprendre vendredi soir à Chicoutimi où l'attendent les Saguenéens.