Daniel Sprong et Jean-Christophe Laflamme ont tous les deux brillé.

Laflamme marque deux fois et le Phoenix l'emporte 4-1

Deux buts en infériorité numérique du vétéran Jean-Christophe Laflamme en fin de troisième période ont permis au Phoenix de remporter une importante victoire de 4-1 aux dépens des Islanders de Charlottetown vendredi soir au Palais des sports sherbrookois.
Phoenix et Islanders se battent pour une place dans les séries et ils ont joué comme ils l'auraient fait en séries : match serré et gardiens solides, mais c'est finalement une double mineure pour bâton élevé imposée à Jean-François Lavoie qui a changé le match. Au lieu de profiter de l'avantage, les Islanders qui tiraient de l'arrière 2-1 ont vu la rencontre leur filer entre les doigts.
Le vétéran Laflamme a tiré profit de sa rapidité pour donner la victoire à ses coéquipiers au grand plaisir des 2848 amateurs présents.
Le Phoenix avait pris les devants 1-0 en première période, mais il avait eu besoin des prouesses de son gardien Maxime Lagacé qui affrontait l'équipe où il a évolué à ses trois premières saisons dans la LHJMQ. Le début de la rencontre a été marqué par de beaux élans de part et d'autre, mais les visiteurs ont eu tôt fait de se montrer beaucoup plus menaçants en attaque.
Lagacé a été solide particulièrement devant les Spencer Cobbold et l'excellente recrue de 16 ans, Daniel Sprong. Et quand le gardien sherbrookois a eu besoin de chance, elle était au rendez-vous, comme cette rondelle tirée par Anthony Cortese qu'il a bloquée et perdue de vue, mais elle est allée s'immobiliser entre ses jambières, ou encore cette autre oubliée entre lui et la ligne des buts quand son coéquipier Jonathan Deschamps passait justement par là...
Le Phoenix a pris les devants, mais il le devait à son avantage numérique. Une fois de plus Daniel Audette a réussi un petit tour de magie pour envoyer Mitchell Lundholm seul vers le filet adverse et il n'a pas raté sa chance en surprenant Éric Brassard avec un tir haut.
Audette a aussi tiré profit d'une attaque à trois contre un en deuxième période pour permettre à son ailier Matej Beran de marquer contre ses anciens coéquipiers et donner une avance de 2-0 aux Sherbrookois. Les Islanders ont cependant trouvé une façon de déjouer Maxime Lagacé quand le tir de l'excellente recrue Daniel Sprong a frappé le poteau. Son coéquipier Kameron Kielly qui venait de l'autre côté a hérité de la rondelle et d'une ouverture béante pour déjouer Lagacé.
Le Phoenix devra se battre pour deux autres précieux points samedi après-midi lorsque les Cataractes de Shawinigan se présenteront au Palais des sports à compter de 16 h.
Texte complet dans La Tribune de samedi.