Intensité et confrontations chez le Phoenix

À la veille d'affronter les Voltigeurs de Drummondville, la séance quotidienne d'entraînement de la formation sherbrookoise baignait dans une toute nouvelle atmosphère hier matin au Palais des sports où intensité et un peu de frustration étaient au rendez-vous.
La bonne humeur générale a été marquée par quelques petits affrontements verbaux suscités par des confrontations individuelles où il fallait lutter pour la possession de la rondelle. Des petits affrontements qui allaient dans le sens souhaité par les entraîneurs puisqu'ils suscitaient plus d'intensité et une volonté de gagner.
« C'est toujours les entraîneurs qui crient pour faire monter le niveau d'intensité. Là, on a décidé d'installer une compétition entre les joueurs, explique Judes Vallée. Dans tous les exercices, on oppose les chandails blancs aux chandails noirs et on sent que personne n'aime perdre. Ça met de l'ambiance dans la séance d'entraînement. »
C'est ainsi que Mitchell Lundholm et Daniel Audette en sont venus à se parler dans le blanc des yeux avant de reprendre leurs positions pour le prochain exercice... mettant ainsi fin aux hostilités. Dans d'autres cas, beaucoup plus fréquents ceux-là, on profitait de la petite victoire d'une équipe pour asticoter un coéquipier momentanément du camp adverse...
Une belle façon de se préparer à affronter les Voltigeurs de Drummondville, un rival naturel par sa proximité géographique, qui se présenteront au Palais des sports ce soir. La recrue Chase Harwell pourra enfin revenir au jeu après une blessure qui lui a fait rater les quatre dernières semaines du calendrier. « Je suis prêt, mais surtout excité », racontait un Harwell qu'on sentait prêt à « manger les bandes » à l'issue de l'entraînement hier.
« C'est d'autant plus excitant qu'on fera face à un gros rival contre qui on joue bien généralement. Ce sera plaisant d'être là dans l'action au lieu d'être limité à regarder l'équipe jouer. »
Le retour de Chase Harwell apportera une énergie qui commençait à faire défaut chez le Phoenix, surtout depuis la suspension de quatre matchs imposée à Simon Desbiens pour une mise en échec par-derrière. Desbiens purgera son troisième match de suspension, mais Vallée espère que le retour au jeu de Harwell lui permettra de réunir un trio d'énergie ce soir. On peut penser que la recrue Harwell retrouvera le vétéran Jean-Christophe Laflamme.
La mauvaise humeur de Lagacé
Dans le camp des joueurs qui n'étaient pas de bonne humeur hier, il fallait compter le vétéran gardien Maxime Lagacé qui ne s'est pas entraîné avec ses coéquipiers. « Non, il n'y a rien de spécial, on parle juste d'un repos » s'est-il contenté d'expliquer en précisant qu'il n'avait pas aggravé sa blessure dans le match de dimanche dernier contre les Remparts de Québec.
Pour affronter les Voltigeurs, Vallée poursuivra dans le système instauré depuis le retour en santé de ses deux gardiens de 20 ans où tous deux sont en uniforme : celui qui gagne revient devant le filet le match suivant, sinon il cède sa place. Même s'il a bien fait face aux Remparts malgré un but (le deuxième) qu'il aurait probablement aimé revoir, Maxime Lagacé cédera donc son poste à Francis Desrosiers ce soir. À Desrosiers de vaincre les Voltigeurs pour y demeurer...