Édouard St-Laurent pourrait être une prise intéressante pour le Phœnix de Sherbrooke.

Édouard St-Laurent dans la mire du Phœnix

Après Alex-Olivier Voyer, le Phœnix multiplie les discussions avec le Drakkar de Baie-Comeau afin d’obtenir les services du joueur de centre Édouard St-Laurent, un choix de première ronde en 2016. Le prix demandé? Le Russe Yaroslav Alexeyev et des choix au repêchage.

Tout indique donc que c’est la fin pour Alexeyev à Sherbrooke et que le Phœnix repêchera deux joueurs lors du prochain encan européen de la Ligue canadienne de hockey.

À sa deuxième saison dans la LHJMQ, St-Laurent a marqué 14 buts et obtenu 12 aides en 61 matchs. À sa saison recrue, il a complété son année avec huit buts et dix passes en 41 parties.

À l’âge de 16 ans, Édouard St-Laurent avait rejoint le Drakkar après Noël, six mois après avoir été repêché.

« Il fait bien les choses, avait avancé son entraîneur Martin Bernard. C’est un jeune qui voit bien le jeu et qui distribue bien la rondelle. J’adore aussi sa vitesse. »

Rappelons que St-Laurent avait pris la décision, lors du camp d’entraînement, de retourner avec les Commandeurs de Lévis dans le circuit Midget AAA à son année recrue.

Le joueur de Lévis était la 16e sélection au total de 2016. Mesurant 6’0 et pesant 170 livres, St-Laurent pourrait obtenir un rôle plus important à Sherbrooke et ferait partie du plan de la conquête de la coupe du Président espérée en 2019-2020 par le Phœnix.

« C’est important d’être compétitif chaque année, mais on vise vraiment le sommet dans deux ans », s’est limité à dire le directeur général Jocelyn Thibault, tout en refusant de confirmer la nouvelle sans la nier.

Il s’agirait d’un deuxième nouvel attaquant, puisque le Phœnix a acquis les services de Voyer et annoncera le tout samedi lors du repêchage à Shawinigan.

Le Phœnix donnera alors à l’Océanic de Rimouski un choix de deuxième ronde et un choix de troisième tour. Des choix de 2019 et 2020, aucun de 2018.