Le Phoenix tentera de mettre fin à une séquence de neuf défaites consécutives à l'étranger lors de son voyage sur la Côte-Nord et au Saguenay, lors duquel il affrontera le Drakkar de Baie-Comeau mardi et les Saguenéens de Chicoutimi mercredi. L'entraîneur des Oiseaux, Stéphane Julien, croit cet objectif tout à fait atteignable, et ce, malgré son alignement décimé.

Deux matchs «à la portée» du Phoenix, selon Julien

Le Phoenix tentera de mettre fin à une séquence de neuf défaites consécutives à l'étranger lors de son voyage sur la Côte-Nord et au Saguenay, lors duquel il affrontera le Drakkar de Baie-Comeau mardi et les Saguenéens de Chicoutimi mercredi. L'entraîneur des Oiseaux, Stéphane Julien, croit cet objectif tout à fait atteignable, et ce, malgré son alignement décimé.
« C'est sûr que notre équipe est diminuée par le nombre de blessés, mais les gars ont bien travaillé au dernier match, constate Julien. Les deux équipes qu'on affronte mardi mercredi sont à notre portée même avec des blessés, alors je pense qu'on a des bonnes chances. Le match de mardi est un match de quatre points pour nous autres, alors on veut vraiment aller chercher ces points-là et retourner sur le chemin de la victoire. »
« Contre Chicoutimi, il va falloir éviter les punitions, parce qu'ils ont un bon avantage numérique », ajoute-t-il.
Non seulement les Sherbrookois débarqueront sur la Côte-Nord en étant amputés de sept de leurs éléments, mais les joueurs qui restent montrent des signes de fatigue. « Notre horaire est très chargé : on revient d'un voyage à Rimouski vendredi, on était à Victoriaville dimanche, alors c'est certain que c'est très exigeant pour les joueurs, mais ça fait partie du hockey junior, indique l'entraîneur. Il ne reste que quelques matchs avant la pause des Fêtes, alors il faut essayer de se regrouper en équipe et aller chercher le plus de points possible. »
Comme les deux gardiens de l'équipe, Justin Blanchette et Evan Fitzpatrick, ont tous les deux subi une commotion cérébrale récemment, le Phoenix a dû faire appel à Brady Labrecque et Brendan Cregan pour garder le filet lors des matchs à venir.
« On a été obligés de les appeler en urgence pour les matchs à Baie-Comeau et Chicoutimi, raconte Julien. Mardi, Labrecque sera devant le filet. Ces deux gardiens-là, je ne les connais pas, je ne les ai jamais vus garder les buts, mais ils ont de l'expérience, surtout Labrecque. On va voir ce que ça va donner! On va peut-être jouer un peu plus serré pour nous donner une chance de gagner. »
Quant à Fitzpatrick, son état de santé fera l'objet d'une réévaluation au retour de l'équipe, jeudi. « Mais je ne pense pas qu'il soit disponible pour la fin de semaine qui s'en vient », précise Julien.