Le repêchage 2020 risque de tenir Jocelyn Thibault davantage occupé en raison des transactions puisque le directeur général du Phœnix de Sherbrooke ne possède pas de choix de première, deuxième et septième rondes pour le moment, mais a sous la main huit joueurs de 20 ans alors que la limite est de trois par équipe.
Le repêchage 2020 risque de tenir Jocelyn Thibault davantage occupé en raison des transactions puisque le directeur général du Phœnix de Sherbrooke ne possède pas de choix de première, deuxième et septième rondes pour le moment, mais a sous la main huit joueurs de 20 ans alors que la limite est de trois par équipe.

Des joueurs de 20 ans sur le marché

SHERBROOKE — Le repêchage 2020 ne sera pas le plus occupé du Phœnix en ce qui concerne les choix de sélections, mais quelques transactions peuvent survenir rapidement, dont certaines impliquant les joueurs de 20 ans de l’organisation sherbrookoise. 

Une congestion évidente causée par la limite de trois joueurs de 20 ans par équipe imposée par la LHJMQ forcera Jocelyn Thibault à être actif sur le marché des échanges, et ce dès vendredi, alors que se tiendra la première ronde de sélections. Samedi, le repêchage se poursuivra. Le Phœnix ne possède pas de choix de première, deuxième et septième rondes pour le moment.

La formation sherbrookoise compte cependant cinq défenseurs de dernière année, deux attaquants et un gardien de 20 ans pour un total de huit joueurs. C’est donc dire que cinq d’entre eux devront être échangés ou accepter de jouer un rôle de roue de secours s’ils reviennent tous. La situation de certains demeure toutefois encore floue. C’est notamment le cas du défenseur Xavier Bernard, toujours en attente d’un contrat avec les Devils du New Jersey qui lui permettrait de jouer chez les professionnels la saison prochaine. Les Devils ont jusqu’au 1er juillet pour s’entendre avec leur choix de 4e ronde en 2018. 

La présence de Samuel Bolduc à Sherbrooke à son année 20 ans demeure encore moins probable. Après avoir paraphé une entente ce printemps avec les Islanders de New York, tout indique que le défenseur format géant fera le saut chez les pros comme le veut la tendance. 

Et ce, sans parler du défenseur Olivier Crête-Belzile, qui lutte actuellement contre le cancer, un lymphome hodgkinien nodulaire.

« Il y a beaucoup de discussions avec les autres directeurs généraux concernant nos joueurs de 20 ans, admet Jocelyn Thibault. Étant donné l’incertitude qui entoure la présence de quelques-uns de nos joueurs de dernière année, on gardera certainement plus de trois joueurs de 20 ans avec nous pour commencer la saison. »

À la défensive, Mirco Fontaine se présentera au camp d’entraînement et bataillera pour un poste. Gregory Kreutzer a quant à lui signifié son intérêt de revenir dans la LHJMQ la saison prochaine même s’il a évalué la possibilité d’évoluer pour une ligue européenne il y a quelques mois.

Poste assuré pour Benjamin Tardif

À l’attaque, Benjamin Tardif sera de retour avec le Phœnix puisque Jocelyn Thibault n’a aucune intention d’échanger l’un de ses meilleurs attaquants lors de la dernière campagne. 

« Benjamin a déjà un rôle important confirmé avec nous. Pour les deux autres postes disponibles, on évaluera la situation plus tard. Il y a plusieurs impondérables et on devra se montrer prudents à cause de ça. »

Roy et Sigouin attirent l’attention

L’attaquant Nathaël Roy fait l’objet de nombreuses discussions et semble intéresser quelques formations à la recherche d’un bon joueur de 20 ans. 

Le gardien Thomas Sigouin attire lui aussi l’attention puisque le Phœnix ne pourra se permettre de garder un portier européen comme le numéro 1 Samuel Hlavaj et un gardien de 20 ans comme second violon. 

« Thomas a connu une très belle saison avec nous l’an dernier après avoir raté toute une campagne à la suite d’une blessure au genou. Il a su bien rebondir et ses statistiques sont très intéressantes. J’aime accommoder mes joueurs en leur trouvant une situation parfaite au sein d’une équipe intéressée à les avoir. Mais si je sens que je ne reçois pas une offre à leur juste valeur, je les garderai avec moi. Il n’y a pas de presse surtout parce que les joueurs de 20 ans peuvent être échangés à tout moment jusqu’à Noël contrairement aux autres », précise Jocelyn Thibault. 

Deux défenseurs et un attaquant de 20 ans?

La question que Jocelyn Thibault doit se poser aujourd’hui est à savoir s’il souhaite garder deux attaquants et un défenseur de 20 ans ou bien deux défenseurs et un attaquant de 20 ans dans son alignement. 

« Tout dépendra de qui sera de retour et des offres que je recevrai », soutient le directeur général sherbrookois. 

Des besoins en défensive

Pour l’instant, seulement deux défenseurs réguliers sont assurés de commencer la saison à Sherbrooke s’ils ne font pas l’objet de transaction : Jaxon Bellamy et Alexandre Joncas. Jacob Rabouin, qui a disputé 44 des 63 matchs du Phoenix, sera également de retour. 

La présence de Xavier Bernard, comme celle d’Olivier Crête-Belzile et Gregory Kreutzer, est à confirmer.

Mais les chances de revoir Samuel Bolduc sont plutôt faibles.

À la lueur de cette situation, Thibault pourrait être tenté de conserver les services de Kreutzer, Crête-Belzile et Bernard pour accompagner Tardif dans le groupe des trois 20 ans.

« Aucun lien n’est rompu avec nos huit joueurs de 20 ans et on n’a pas l’intention d’obtenir les services de 20 ans de grande qualité par le biais d’une transaction. Il y a plusieurs incertitudes et le portrait se précisera dans les prochaines semaines », assure Thibault.