Anthony Chapados entend bien amener du leadership dans son nouvel uniforme.

Chapados, un leader naturel

Anthony Chapados tourne la page sur une belle histoire afin de se lancer vers une nouvelle aventure : aider le Phoenix à gagner.
Le capitaine de l'Océanic a quitté son Rimouski natal mercredi après avoir été échangé à l'organisation sherbrookoise. Il laisse derrière lui sa famille, des fans qui l'adoraient, mais surtout, le souvenir d'une coupe du Président remportée l'an dernier.
Ses coéquipiers l'ont nommé capitaine en début de saison. Cette fois, il souhaite que son leadership naturel serve à sa nouvelle formation.
« Je ne changerai pas ma façon d'être et de jouer parce que je me joins à un nouvelle organisation, dit-il. J'ai toujours été intense sur la glace et je crois être un bon coéquipier. J'ai eu un rôle plus défensif à remplir dans le passé étant donné que nous avions d'excellents joueurs offensifs. Je suis capable d'obtenir ma part de points et je me considère efficace pour contrer l'adversaire. »
Chapados a donc quitté une équipe qui se trouve à égalité au septième rang pour une formation se situant au treizième échelon.
« Je sais très bien que le Phoenix a un meilleur club que ce que le classement peut laisser paraître. Sherbrooke a d'excellents joueurs. Il nous reste juste à le démontrer », termine-t-il.
Son entraîneur Stéphane Julien lui donnera probablement la chance d'évoluer au centre lors des prochains matchs.
« Je peux jouer à cette position, mais j'étais à l'aile avec l'Océanic. J'ai tout de même pris plusieurs mises en jeu cette saison et pour être franc, je vais tout simplement accepter le rôle que les entraîneurs m'offrent. »