Olivier Crête-Belzile a disputé plusieurs parties dans la LHJMQ alors qu’il était atteint d’un cancer.
Olivier Crête-Belzile a disputé plusieurs parties dans la LHJMQ alors qu’il était atteint d’un cancer.

Phœnix : Crête-Belzile jouait malgré son combat contre le cancer

SHERBROOKE — Depuis le mois de janvier, le Phœnix ne jouait pas seulement pour gagner la coupe. Il jouait aussi pour Olivier Crête-Belzile. Le défenseur du Phœnix a appris en pleine saison qu’il était atteint d’un cancer, ce qui a secoué tous les membres de l’organisation. Malgré la maladie, le jeune homme de 19 ans tenait à terminer sa saison.

Olivier Crête-Belzile entreprendra cette semaine des traitements afin de vaincre le lymphome hodgkinien nodulaire. La direction du Phœnix et son joueur préféraient attendre que la saison soit terminée avant d’annoncer le tout afin « d’éviter d’apposer une étiquette à Olivier et honorer son désir de terminer la saison sans que sa situation ne soit connue de tous », peut-on lire dans la déclaration officielle envoyée par l’organisation lundi.

Le lymphome de Hodgkin nodulaire est un sous-type rare de lymphome de Hodgkin, la même maladie qu’ont subie le hockeyeur professionnel Mario Lemieux et plus récemment, le planchiste Maxence Parrot.

Notons que l’ancien capitaine du Canadien de Montréal Saku Koivu avait plutôt été diagnostiqué pour sa part d’un lymphome non hodgkinien, le lymphome de Burkitt, en 2001.

« Apprendre qu’Olivier était atteint d’un cancer a créé une onde de choc à tous les niveaux de l’organisation, a déclaré le directeur général Jocelyn Thibault. Olivier s’est montré fort et résilient à travers cette nouvelle. Il souhaitait de tout cœur terminer la saison avec son équipe, chose qu’il a pu faire avec l’accord de son médecin traitant. »

Olivier Crête-Belzile, tout comme la direction du club, souhaite remercier l’équipe médicale qui l’entoure, dont Dre Hélène Mercier pour son implication et Nicholas Borrelli, thérapeute de l’équipe.

« Tous ceux qui connaissent Olivier savent qu’il est un jeune homme réservé et extrêmement déterminé. C’est un honneur pour nous de pouvoir compter sur un joueur comme lui. Cette histoire aura marqué l’équipe et aura rapproché tout le monde. »

Le Phœnix et Olivier Crête-Belzile préfèrent ne pas commenter davantage le dossier.

Le défenseur a toutefois confié vouloir participer au prochain camp à titre de joueur de 20 ans et compte bien revenir à Sherbrooke en grande forme pour y disputer sa dernière saison dans la LHJMQ.

Olivier Crête-Belzile a obtenu 14 points par saison en moyenne lors de ses trois années chez le Phœnix en plus de prendre part à 21 parties éliminatoires depuis son arrivée à Sherbrooke.