Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jordan Eberle (à gauche) et une poignée d’autres joueurs étaient présents au Gas Works Park en bordure du lac Union. Il a qualifié l’expérience de «nouveau défi».
Jordan Eberle (à gauche) et une poignée d’autres joueurs étaient présents au Gas Works Park en bordure du lac Union. Il a qualifié l’expérience de «nouveau défi».

Peu de suspense au repêchage d’expansion

Tim Booth
Associated Press
Article réservé aux abonnés
Le repêchage d’expansion du Kraken de Seattle s’est déroulé sans suspense, mercredi, alors que l’identité des 30 sélections de la 32e formation de la LNH avait fui dans les médias plusieurs heures plus tôt, mais l’événement a néanmoins permis à Seattle de se présenter à la planète hockey.

Un choix a été dévoilé par une pieuvre de l’Aquarium de Seattle. Le nom d’un autre joueur avait été écrit sur une feuille cachée dans un poisson du marché de Pike Place.

Et en ce qui concerne la composition de l’équipe, le Kraken s’est déniché un gardien en Chris Driedger et peut-être un premier capitaine en Mark Giordano. Il a aussi opté pour quelques vétérans à l’attaque comme Jordan Eberle et Jared McCann. Il a toutefois préféré ne pas mettre le grappin sur Carey Price ou encore Vladimir Tarasenko, deux joueurs disponibles qui ont d’importants salaires.

C’est finalement Driedger qui semble être destiné à être le gardien partant du Kraken cet automne. Il a signé un contrat de trois saisons et 10,5 millions $ US avec sa nouvelle équipe.

«Quand j’ai accepté l’offre, je ne savais pas qui serait mon partenaire devant le filet, a dit Driedger. Je veux saisir la chance qui s’offre à moi. Dans la LNH, il y a toujours de la compétition à l’interne.»

Vitek Vanecek, des Capitals de Washington, et Joey Daccord, des Sénateurs d’Ottawa, ont été les deux autres gardiens choisis par le Kraken.

Giordano, qui est âgé de 37 ans, a l’impact le plus imposant sur la masse salariale parmi les joueurs sélectionnés par le Kraken à 6,75 millions $. Le défenseur pourrait toutefois porter un «C» sur son uniforme quand le Kraken commencera sa saison inaugurale à Las Vegas, puis disputera son premier match local au Climate Pledge Arena le 23 octobre face aux Canucks de Vancouver.

«C’est une sensation un peu différente aujourd’hui, mais les 24 dernières heures ont été un peu folles, a dit Giordano, qui a disputé plus de 900 matchs avec les Flames de Calgary. C’est la première fois de ma carrière que je suis repêché. Merci au Kraken. Je suis content d’être ici.»

Eberle et une poignée d’autres joueurs étaient présents au Gas Works Park en bordure du lac Union. Il a qualifié l’expérience de «nouveau défi».

«Peu de gens ont l’occasion de faire partie d’une nouvelle équipe, a rappelé Eberle, qui portait précédemment les couleurs des Islanders de New York. Chaque fois que vous avez l’occasion d’amener la coupe Stanley dans une ville qui ne l’a jamais gagnée, c’est spécial.»

Les Metropolitans ont remporté la coupe Stanley pour Seattle... en 1917. Le directeur général Ron Francis et le Kraken auront vite de la pression pour devenir compétitifs.

Le directeur général du Kraken, Ron Francis (à droite) et l'entraîneur-chef de l'équipe, Dave Hakstol.

Les Golden Knights de Vegas ont atteint la grande finale dès leur première campagne dans la LNH en 2017-18. La même formule était à la disposition du Kraken pour son repêchage d’expansion.

«J’ai incroyablement confiance envers les habiletés de Ron Francis pour bâtir une équipe, a dit Driedger. Il sait ce qu’il fait.»

Des transactions impliquant notamment certains joueurs sélectionnés par le Kraken mercredi pourraient être annoncées à compter de 13 h, jeudi, quand la période de gel des formations prendra fin.

Francis a toutefois averti de ne pas s’attendre à ce qu’il ait vidé les poches de ses rivaux comme les Golden Knights avaient réussi à le faire il y a quatre ans.

«La dernière fois, les directeurs généraux étaient plus prêts à surpayer pour protéger certains joueurs, a noté Francis. Cette fois, ils ont appris de cette expérience et ils n’étaient pas prêts à commettre la même erreur.»

En plus de Driedger, Francis s’est entendu avec les défenseurs Adam Larsson et Jamie Oleksiak, qui auraient pu devenir joueurs autonomes sans compensation la semaine prochaine. Larsson a accepté un contrat de quatre saisons et 16 millions $ pour quitter les Oilers d’Edmonton. Oleksiak, qui évoluait avec les Stars de Dallas, touchera 23 millions $ lors des cinq prochaines saisons.

Deux Québécois ont pris la direction du Nord-Ouest américain. Le défenseur Jérémy Lauzon a été le premier choix annoncé alors que les Bruins de Boston ont été la première victime du Kraken. Le Lightning de Tampa Bay a vu le Kraken jeter son dévolu sur Yanni Gourde. Avec Stephen Whyno et John Wawrow, The Associated Press

+

Les sélections officielles du Kraken de Seattle :

ATTAQUANTS

  • Jordan Eberle (Islanders)
  • Yanni Gourde (Lightning)
  • Brandon Tanev (Penguins)
  • Jared McCann (Maple Leafs)
  • Nathan Bastian (Devils)
  • Colin Blackwell (Rangers)
  • Joonas Donskoi (Avalanche)
  • Tyler Pitlick (Coyotes)
  • Morgan Geekie (Hurricanes)
  • John Quenneville (Blackhawks)
  • Carsen Twarynski (Flyers)
  • Calle Järnkrok (Predators)
  • Mason Appleton (Jets)
  • Alexander True (Sharks)
  • Kole Lind (Canucks)

DÉFENSEURS

  • Gavin Bayreuther (Blue Jackets)
  • William Borgen (Sabres)
  • Carson Soucy (Wild)
  • Jeremy Lauzon (Bruins)
  • Cale Fleury (Canadiens)
  • Haydn Fleury (Ducks, le frère de Cale)
  • Jamie Oleksiak (Stars)
  • Vince Dunn (Blues)
  • Dennis Cholowski (Red Wings)
  • Mark Giordano (Flames)
  • Adam Larsson (Oilers)
  • Kurtis MacDermid (Kings)

GARDIENS

  • Vitek Vanecek (Capitals)
  • Joey Daccord (Sénateurs)
  • Chris Driedger (Panthers)