Nicolas Perreault confie avoir atteint ses objectifs au terme de sa première participation aux Championnats du monde junior de patinage de vitesse sur courte piste.

Perreault fait le plein d'expérience aux mondiaux

Avec une cinquième place au 1500 m et une neuvième position au 1000 m, Nicolas Perreault se montre satisfait de sa première participation aux Championnats du monde junior de patinage de vitesse courte piste qui étaient présentés ce week-end à Montréal. Perreault a complété la compétition avec un gros bagage d’expérience et des résultats qui répondent à ses objectifs.

« J’ai vraiment beaucoup pris d’expérience, c’était ma première fois aux mondiaux et je suis juste sorti meilleur de ça. Je n’avais pas d’objectif précis, mais je m’attendais à faire les meilleures finales possible. J’ai atteint ce que je voulais faire », a commenté l’athlète.

Samedi, Perreault avait réussi à atteindre la finale A du 1500 m, une course qui a été assez mouvementée. À cinq tours de la fin, l’athlète de 18 ans se trouvait en tête, puis son adversaire coréen a fait une vilaine chute qui l’a forcé à rester au sol, ce qui a poussé l’arbitre à faire recommencer la course. 

« Quand les personnes qui tombent restent par terre, ils arrêtent la course pour la sécurité, au cas où ce serait dangereux quand les autres patineurs repassent, indique-t-il. Quand ils ont repris la finale, tu repars tout de suite, tu n’as presque pas de pause et tout le monde est fatigué. J’étais trop épuisé. C’est sûr que j’étais déçu parce que j’étais très bien placé avant qu’ils reprennent, mais en courte piste tout peut arriver. »

À cette reprise de course, Perreault a finalement pris le 5e rang. 

Dimanche, le même scénario s’est répété lors de la finale B du 1000 m. Alors qu’il était en deuxième position avec deux tours à faire, deux des patineurs en course ont fait une chute spectaculaire, ce qui a forcé la reprise de la course. Une fois encore, le jeune patineur n’avait plus la même énergie du départ. Il a donc pris le quatrième rang de cette finale pour terminer 9e au 1000 m.

« Je ne connaissais pratiquement aucun patineur là-bas. Je savais juste que certains pays étaient plus forts que d’autres. J’ai fait les stratégies que je fais normalement et je pense que ç’a bien fonctionné. J’ai pensé que le calibre allait être plus fort, mais je pense que je me suis surpris moi même. Je suis capable de les challenger, même s’ils sont très forts »

En effet, plusieurs de ses adversaires patinent sur le circuit mondial et détiennent beaucoup d’expérience, alors que Perreault en était à ses premiers pas chez les meilleurs.

Les attentes de Perreault étaient d’être sur la ligne de départ pour deux finales et de se placer dans le top 10 mondial, c’est donc mission accomplie pour l’athlète de 18 ans. L’an prochain, il sera toujours dans la catégorie junior et pourra aspirer à se classer de nouveau pour les championnats.

Lui et ses coéquipiers canadiens ont pris le 8e rang du 3000 m relais, après une course en finale B malchanceux, où ils ont été impliqués dans quelques chutes.

Perreault se prépare maintenant pour les Jeux du Canada qui se tiendront à Red Deer en Alberta, du 16 au 22 février. Rappelons qu’en décembre dernier à Calgary, il devenait le champion canadien en récoltant l’or au 1000 m et au 1500 m.