Kasandra Bradette, Marianne St-Gelais, Kim Boutin, Valerie Maltais, Jamie Macdonald, Charles Hamelin, Samuel Girard, Pascal Dion, François Hamelin et Charle Cournoyer représenteront le Canada aux Jeux de Pyeongchang en patinage de vitesse sur courte piste.

Patinage de vitesse courte piste: Kim Boutin avec les têtes d'affiche

MONTRÉAL - Charles Hamelin sait que les Jeux de Pyeongchang sont une occasion pour lui de marquer l'histoire de l'Olympisme canadien. Il soutient toutefois qu'il ferait une erreur s'il arrivait en Corée du Sud le mois prochain en affirmant pouvoir tout gagner.

Patinage de vitesse Canada a dévoilé mercredi son alignement en courte piste pour les prochains jeux, qui auront lieu du 9 au 25 février. Hamelin, de Sainte-Julie, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, Kim Boutin, de Sherbrooke, et Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, seront les plus occupés lors de la quinzaine olympique, eux qui participeront à toutes les épreuves du programme.

Hamelin a déjà quatre médailles olympiques à son palmarès, trois d'or et une d'argent. Il n'est plus qu'à une médaille d'égaler la marque canadienne de Marc Gagnon et François-Louis Tremblay en patinage courte piste, et à deux médailles de rejoindre Cindy Klassen et Clara Hughes en tant qu'athlètes le plus décorés de l'histoire du Canada aux Olympiques.

Hamelin en sera à ses quatrièmes Jeux olympiques, lui qui avait fait ses débuts en 2006, à Turin. Il est conscient de sa place dans l'histoire, mais il ne tient pas à s'en faire inutilement avec ses résultats à venir en février.

Hamelin et Samueel Girard participeront aux épreuves de 500 m, 1000 m et 1500 m à Pyeongchang.

Chez les femmes, Boutin et St-Gelais participeront également aux trois épreuves individuelles. Elles ont brillé lors des Coupes du monde de l'automne, accumulant 10 médailles individuelles.

Boutin a mené la charge avec trois médailles d'or, autant d'argent et une de bronze.