Pat Boies (à gauche) dirigera l'attaque des Gaiters. Il est accompagné de l'entraîneur-chef Chérif Nicolas et du coordonnateur défensif Marc Loranger.

Pat Boies dirigera l'attaque des Gaiters

Les Gaiters de Bishop's n'ont pas eu à chercher trop loin afin de trouver leur nouveau coordonnateur à l'attaque.
Patrick Boies, qui a dirigé l'attaque des Cougars du Collège Champlain (football collégial division 1) lors des deux dernières saisons, joindra Bishop's dans sa nouvelle aventure dans la conférence des Maritimes dès l'automne prochain.
Il s'agit d'un retour au football universitaire pour Boies, qui a joué avec le Rouge et Or de l'Université Laval comme demi défensif, avec qui il a gagné la Coupe Vanier en 1999.
Il a également servi à titre d'entraîneur-chef par intérim avec les Redmen de McGill en 2014 en plus d'avoir dirigé l'attaque de McGill à partir de 2012.
Boies a aussi gagné le Bol d'Or à deux reprises alors qu'il était entraîneur-chef des Élans de Garneau, et une autre fois avec les Cougars, en 2015.
« Un des critères important pour moi, c'est l'expérience. Pat, comme moi et Marc (Loranger, le coordonnateur des Gaiters), a été entraîneur-chef, coordonnateur offensif et défensif. Quand tu amènes ce bagage-là, ça rend le staff encore plus fort et solide. Et Pat a eu du succès partout où il est passé. Pour moi, son embauche fut une décision facile », a dit le nouvel entraîneur-chef des Gaiters, Chérif Nicolas.
« Je veux d'abord apprendre à connaître les gens ici, connaître la culture des Gaiters avant d'y apposer ma touche personnelle. Il y a beaucoup plus de potentiel et de talent dans cette équipe que je pouvais l'imaginer. Il y a de quoi bâtir quelque chose de spécial ici. »
Boies et le personnel d'entraîneurs des Gaiters devront trouver le moyen de marquer des points, en 2017, s'ils veulent gagner des matchs.
Ce qu'ils ont eu beaucoup de difficultés à faire depuis 2013 : 100 points marqués en 2016, 89 marqués en 2015 et 82 en 2014. Tout ça lors de saisons comportant seulement huit matchs...
« On va devoir y aller étape par étape. On a des athlètes au-delà de la moyenne, il faudra les utiliser et user des stratégies pour leur donner le ballon dans l'espace afin qu'on soit productifs. »
La lutte pour le poste de quart-arrière partant risque d'être intéressante entre Mathieu Demers, Jaeden Marwick, Dylan Tucker et Kyle Sheahan.
« Ce qui va aider, c'est qu'on a un bon groupe de receveurs, des gars expérimentés et athlétiques », a dit Boies.
« On veut une équipe rapide et physique, ce sera la culture de notre attaque et c'est comme ça qu'on va marquer des points », a renchéri M. Nicolas.
Et affronter de nouveaux adversaires sera une expérience stimulante, croit Boies.
« C'est stimulant d'affronter des adversaires qu'on ne connaît pas, voir comment on peut déceler des failles dans leur défense, voir ce que tu peux exploiter. Je suis très content. Travailler avec Chérif, qui croit en moi, qui partage les mêmes valeurs et les mêmes objectifs, ce sera très plaisant. »