Les 15 équipes du circuit Denis Baillargé sont présentes au Challenge CCM de la Ligue midget AAA du Québec, qui sert de vitrine pour les recruteurs de la LHJMQ entre autres.

Pas de répit pour les Cantonniers

La ville de Gatineau accueille à compter d’aujourd’hui le Challenge CCM de la Ligue midget AAA du Québec. Les Cantonniers de Magog y disputeront leur premier match dès cet après-midi à 13 h 15 contre une formation des Maritimes, le Wolfpack de Cole Harbour.

Les 15 équipes du circuit Denis Baillargé sont présentes à cette compétition annuelle qui sert de vitrine pour les recruteurs de toutes les équipes de la LHJMQ entre autres.

Neuf équipes de l’extérieur, dont une formation élite du réseau midget espoir québécois, se joignent cette année aux représentants de la Ligue midget AAA du Québec. Deux espoirs des Cantonniers de Magog et porte-couleurs des Harfangs du Triolet s’alignent pour cette équipe. Il s’agit d’Alexandre Doucet et Zachary Barabé.

Les Cantonniers, en plus de Cole Harbour, font partie du même groupe que le Collège Esther-Blondin et le Blizzard du Séminaire Saint-François. De l’avis de plusieurs, il s’agit du groupe le plus relevé du Challenge. Difficile d’aller contre cette affirmation quand on réalise que le Blizzard et les Cantonniers occupent les deux premières positions au classement général de la ligue. Ajoutons que les troupiers de Félix Potvin se mesureront au Séminaire Saint-François jeudi et Esther-Blondin vendredi.

La division comprenant les Grenadiers de Châteauguay, les Vikings de St-Eustache, meneurs de la section CCM, les Estacades de Trois-Rivières et le De Vito de St-John n’est pas piquée des vers non plus. D’ailleurs, rappelons que les Estacades sont les champions défendants du Challenge CCM et pour ceux qui douteraient de leurs chances de récidiver, mentionnons que la formation trifluvienne compte cinq victoires dans ses six dernières rencontres, dont trois contre les meneurs des trois divisions, le Séminaire Saint-François, Saint-Eustache et Magog. Voilà de quoi faire réfléchir ceux qui les croiseront sur leur chemin.

Rappelons aussi qu’il y a plus d’un enjeu pour les formations de la Ligue midget AAA à ce Challenge qui se déroule jusqu’à dimanche à Gatineau. Non seulement les parties entre les équipes de la ligue lors du tour préliminaire compteront au classement de la ligue, si jamais une équipe du circuit québécois est couronnée championne, celle-ci obtiendra un laissez-passer pour la deuxième ronde des séries de fin de saison.

Précisons que les six équipes de tête et les deux meilleures équipes ayant terminé en deuxième place accéderont à la ronde éliminatoire à compter de samedi.

Du mérite

Félix Potvin  ne cache pas que la commande est de taille pour ses protégés. « Probablement qu’il se dit la même chose dans le camp du Blizzard et du collège d’Esther-Blondin. L’équipe qui sortira gagnante de notre groupe aura du mérite », soutient Potvin.

Toutefois, avant de penser aux deux rivaux québécois, Potvin enverra les siens dans la mêlée aujourd’hui contre Cole Harbour. « J’en sais très peu sur cette équipe. Mais ça ne change en rien notre préparation. On va se concentrer sur notre plan de match et notre exécution, peu importe le club qui se dressera contre nous. »