Charles Aubry obtiendra le départ pour les Gaiters, samedi, contre les X-Men de St-Francis-Xavier.

Ouverture locale pour les Gaiters de Bishop’s : baptême pour Charles Aubry

Charles Aubry a mérité le poste de partant pour le match d’ouverture locale des Gaiters de Bishop’s, samedi au Coulter Field, face aux X-Men de St-Francis-Xavier. La prometteuse recrue en sera à un premier départ au football universitaire canadien, lui qui a tout de même vu du terrain lors du premier match, face à Acadia.

C’est Liam Kennedy qui a obtenu le départ pour les Gaiters le week-end dernier à Wolfville, en Nouvelle-Écosse.

Kennedy et Aubry se sont par contre séparés la tâche pendant le match.

Avec une récolte de 193 verges de gain par la voie des airs, une passe de touché, mais deux interceptions, et 23 verges au sol, l’ancien des Nordiques de Lionel-Groulx a mérité le départ, dit l’entraîneur-chef Chérif Nicolas.

«Lors du match contre Acadia, Kennedy et Aubry se sont partagés le travail lors du premier quart. Liam a joué le deuxième quart, et Aubry, le troisième quart. Ce dernier en a démontré suffisamment pour jouer le reste du match. Il est prêt à prendre la pôle. Quant à Liam, il doit continuer à se préparer adéquatement; il sait ce qu’on tente de mettre en place, on sait qu’on peut compter sur lui.»

Les X-Men sont les champions en titre de la conférence des Maritimes.

Lors de la première semaine, St-Francis a battu Mount Allison, alors que les Gaiters subissaient la défaite par 53-13 face à Acadia.

Si l’écart semble astronomique, Bishop’s a tout de même obtenu 335 verges de gain, contre 470 pour Acadia.

«Ce fut un match en deux temps pour nous, avec beaucoup de hauts, et beaucoup de bas. Et le pointage reflète bien cela. Je ne suis pas un gars de victoire morale, je veux gagner le match. Je ne veux pas me satisfaire de peu. Il y a matière à apprentissage, et à amélioration. On a eu 70 jeux offensifs et 60 jeux défensifs, qu’est-ce qu’on peut apprendre de ça?», s’est questionné Chérif Nicolas.

«En défensive, j’ai aimé les permutations qu’on a apportées, afin de limiter les courses d’Acadia à l’intérieur. On affrontait l’un des meilleurs porteurs de ballon de la ligue (Dale Wright). J’ai aimé notre jeu physique en couverture. En attaque, notre tempo était bon, on a utilisé une attaque sans caucus.»

«Chaque jeu est important, c’est comme ça qu’on va créer une constance dans notre jeu et notre approche. On veut une équipe physique et intense, mais aussi une équipe relaxe dans les moments importants, pas juste quand le match est hors de portée.»

Le receveur de passes Nathan Walker sera de retour au jeu, lui qui a été retiré du match contre Acadia par mesure préventive.