«Je ne peux toujours pas te décrire comment je sens» a relaté Touré, lundi, quelques heures après son passage officiel chez les pros.

Oumar Touré en terrain connu chez les Alouettes

Oumar Touré a été repêché par les Alouettes de Montréal dimanche soir, lors du repêchage annuel de la Ligue canadienne de football (LCF). Choix de huitième ronde (65e au total), Touré aura la chance d'y rejoindre son ancien coéquipier chez le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke, Jean-Christophe Beaulieu.
L'ailier rapproché format géant (6'4'et 250 livres) représente une option très intéressante pour les Alouettes, qui étaient à la recherche de profondeur à cette position.
Une acquisition qui réjouit au plus haut point l'ancien entraîneur-chef du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke André Bolduc, désormais entraîneur des demis à l'attaque avec les Alouettes.
« L'an dernier, on habillait Jean-Samuel Blanc et Jean-Christophe Beaulieu à tous les matchs. Mais la blessure à Blanc, qui l'a forcé à rater six matchs, nous a forcés à utiliser un gars de l'unité défensive à sa place. Ce n'était pas l'idéal. C'était donc l'une des demandes que j'ai formulées et j'ai été chargé de l'évaluation du talent à cette position au Québec. Oumar apporte des qualités athlétiques indéniables, il a le profil parfait. Il bouge bien, il bloque bien », a dit André Bolduc.
« Il y avait au moins trois gars dans ce moule avec le Vert & Or. Outre Touré, il y avait Anthony Gosselin, qui a été repêché très tôt par Ottawa (18e au total) et Isaac Lauzon. Ce dernier n'a pu se frayer une place aux essais à Toronto, je crois qu'il a une bonne chance de signer comme agent libre. »
Touré est bâti un peu dans le même moule que Jean-Christophe Beaulieu, un autre ancien du Vert & Or, devenu un membre important de l'attaque de l'équipe grâce à sa polyvalence en tant que bloqueur et comme centre arrière pouvant attraper des passes en situation d'option.
« On aime ce type de joueurs avec un gabarit imposant, de grands bras. C'est sûr que les gars devant lui sont présentement en santé. Mais avec le début du camp des recrues, le 22 mai à l'Université Bishop's, on va avoir un mois pour travailler avec lui et le mener vers au moins une participation à deux matchs hors-concours. »
L'étudiant en administration a suivi nerveusement le repêchage, dimanche soir.
« C'est dur à décrire, comme soirée, j'avais vraiment hâte que mon nom sorte. J'étais stressé. Je suis sorti un peu plus loin que ce que je pensais, mais je suis très content d'avoir été choisi par les Alouettes. Ils m'ont contacté la semaine dernière, et ce fut essentiellement le seul moment où j'ai pu jaser avec eux. Il y avait d'autres équipes qui avaient montré un intérêt plus soutenu », a indiqué le principal intéressé.
« Le fait intéressant, d'avoir été choisi par les Alouettes, c'est que je vais y rejoindre Jean-Christophe Beaulieu. C'est lui qui était le partant à ma position, quand je suis arrivé à Sherbrooke. Il m'a pris sous son aile, il m'a tout appris. Je suis content de poursuivre mon développement avec lui. »
La semaine du Défi Est-Ouest s'amorce à Québec
C'est aujourd'hui à Québec que s'amorce la semaine d'entraînements menant au Défi Est-Ouest du football universitaire canadien, qui se déroulera samedi à Québec.
Le Vert & Or y aura trois représentants, soit le secondeur Sébastien Chénier-Dionne, l'ailier défensif Rémy Deschamps et le demi défensif David Fortier.
À noter que les Gaiters de l'Université Bishop's auront quatre représentants à cette compétition, qui sert essentiellement d'audition pour le repêchage de la LCF de l'année suivante.
Mathieu Breton (ligne défensive), Matthew Ouellet (ligne offensive), Michael Nelson (receveur de passes) et Dashaun Smellie (receveur de passes) représenteront les Mauves qui, rappelons-le, évolueront dans la conférence des Maritimes cet automne.