Antony Bilodeau, Guillaume Guimond, Furkan Baysan, Félix Noël, David Amani, Victor Lemieur, Rémi Garon-Landry et Alexis Grégoire constitueront en partie la nouvelle identité des Volontaires du Cégep de Sherbrooke, qui miseront dorénavant  sur la vitesse pour s'imposer en division 2.

Nouvelle identité pour les Volontaires

Après deux saisons où ils ont cumulé une fiche globale de 5-13 et ont participé aux séries éliminatoires à une seule reprise, l'équipe de football des Volontaires du Cégep de Sherbrooke a mis l'accent sur la vitesse lors de son recrutement pour la saison 2016.
« Notre plan de match était d'aller chercher de la vitesse et ce, à toutes les positions, ce qui nous manquait lors des dernières saisons. On a une équipe mature, on a 20 finissants cette année comparativement à 7 en 2015. Et comme toujours, les attentes sont élevées », mentionne Marc-André Desrochers.
Maintenant qu'il a une saison régulière complète et un tour éliminatoire sous la cravate à titre d'entraîneur-chef des Volontaires, ce dernier a définitivement mis sa couleur dans le recrutement de l'équipe, selon la réalité du football collégial division 2.
« On doit être plus rapides et explosifs et on a l'objectif ambitieux d'être l'équipe la plus en forme de la division. Ce sera notre nouvelle identité. Le suivi du conditionnement physique des joueurs sera serré comme jamais en saison morte; de 2011 à 2015, on leur donnait un peu plus de liberté à ce niveau, mais là, avec Charles Beaubien, le suivi est plus étroit. Et ce sera la même chose pour le volet académique. On demande l'excellence dans tous les domaines », a expliqué celui qui a auparavant dirigé l'attaque des Cougars du Collège Champlain, en division 1.
« La majorité des équipes en division 2 adopte une attaque de style sans caucus; ça nous prend donc des gars en forme pour jouer pendant un gros 60 minutes. Avec seulement 55 joueurs dans l'alignement, contrairement à 60 en division un, tous les gars doivent pouvoir s'impliquer, car on parle au bas mot de 260 à 280 répétitions par match (snaps). »
« Je suis très humble dans ce que je fais et j'apprends chaque jour moi aussi; l'entraînement est désormais obligatoire quatre fois par semaine, en plus de deux épisodes de course, chaque semaine. On a 50 gars dans le programme d'hiver et ça marche très bien jusqu'ici.
Trois nouveaux porteurs de ballon
Les Volontaires ont recruté trois nouveaux porteurs de ballon pour 2016.
« Ce fut une position un peu décevante pour nous en 2015, on a eu beaucoup de blessés, alors c'est pour ça qu'on passait autant le ballon. L'arrivée de Félix Noel, des Patriotes de Du Phare, de David Amani, du Drakkar de Saint-Hyacinthe et de Christopher Adel, nous donnera une belle profondeur. En plus, ce sont des gars qui jouaient tant en attaque qu'en défensive dans leur école secondaire », a dit M. Desrochers.
Les Volontaires comptent aussi sur le retour en santé de Jean-Simon Gouin-Verrette, lui qui se remet d'une blessure au genou.
Chez les receveurs de passe, les Volontaires ont recruté Guillaume Guimond, lui aussi de Saint-Hyacinthe et Victor Lemieux Mercier, des Harfangs du Triolet. « Deux très bons athlètes, avec des mains sûres, qui vont avoir un impact en 2016 », a dit Marc-André Desrochers.
Au total, ce sont six joueurs du Drakkar qui ont été recrutés par les Volontaires. « Ian Genest dirige l'équipe là-bas. C'est un ancien du Vert & Or que l'on connaît bien. Il a gagné trois championnats en trois ans, en division 2 B. Il a de bons athlètes, bien entraînés; simplement qu'ils sont moins exposés que les autres. On a recruté leurs six meilleurs joueurs. »
Le pivot Rémi Garon-Landry, des Patriotes de Du Phare, sera aussi à surveiller, dit l'entraîneur.
« C'est un leader naturel avec un talent indéniable, qui « fitte » parfaitement dans notre système. »
Les Volontaires ont terminé la saison 2015 avec une fiche de 4-5 et ils se sont inclinés au premier tour éliminatoire.