Brad MacCharles est le nouvel entraîneur des gardiens et entraîneur vidéo du Phoenix de Sherbrooke. Originaire des Maritimes, il est aussi l'entraîneur du gardien numéro un de l'équipe Evan Fitzpatrick lors de la période estivale.

Nouvel entraîneur des gardiens : le Phoenix embauche Brad MacCharles

Brad MacCharles est le nouvel entraîneur des gardiens et entraîneur vidéo du Phoenix de Sherbrooke. Originaire des Maritimes, il est aussi l'entraîneur du gardien numéro un de l'équipe Evan Fitzpatrick lors de la période estivale. Il a signé un contrat d'un an avec l'équipe.
L'embauche de MacCharles vient combler le non-renouvellement du contrat de l'entraîneur adjoint Benoît Desrosiers et du départ de l'entraîneur des gardiens Jean-François Labbé.
Desrosiers occupe maintenant les mêmes fonctions avec les Remparts de Québec, alors que Labbé se consacrera sur sa tâche, à demi-temps, avec le club-école des Ducks d'Anaheim dans la Ligue américaine de hockey (LAH), les Gulls de San Diego.
MacCharles travaillera à temps plein avec l'équipe.
« On a passé six ou sept candidats en entrevue, toutes des rencontres de qualité. Dans nos critères de recherche, on voulait non seulement un gars à temps plein, mais aussi un gars avec de l'expérience, du vécu. On a une équipe prête à passer au prochain niveau, qui a deux gardiens de 19 ans », a analysé le directeur général de l'équipe, Jocelyn Thibault.
« Je ne le connaissais pas, il a appliqué comme les autres. Stéphane Julien (entraîneur-chef) et moi, on a mené les entrevues et on a aimé son expérience. Sa relation avec Evan est bonne; ce ne fut pas le critère numéro un dans la balance, mais ce fut un critère important. »
L'an dernier, MacCharles a été l'entraîneur des gardiens à la Newbridge Academy, en Nouvelle-Écosse, qu'a fréquentée Evan Fitzpatrick avant son arrivée à Sherbrooke.
Il est le propriétaire de l'école de gardiens Empire goaltending; en 2015-16, MacCharles avait de ses protégés dans trois niveaux du hockey canadien à Hockey Canada.
Il a aussi dirigé les gardiens des Mooseheads d'Halifax (LHJMQ) et aussi quelques formations junior A. Il est enseignant de formation.
Brad MacCharles est unilingue anglophone, « mais il m'a dit qu'il apprenait le français très rapidement! », a dit M. Thibault.
« Il a deux enfants, il est prêt à déménager à Sherbrooke pour vivre l'expérience à fond et il aspire à monter chez les pros. Ça m'en dit beaucoup sur la détermination du gars. Les références à son propos étaient très bonnes. C'est un beau risque que l'on prend. »
Le Phoenix de Sherbrooke a raté les séries éliminatoires la saison dernière; Evan Fitzpatrick, sélectionné en deuxième ronde du repêchage 2016 par les Blues de Saint-Louis, a eu un rendement en montagnes russes.
Le mandat de MacCharles sera entre autres de le rendre plus constant.
« La position de gardien sera très importante pour nous la saison prochaine et l'arrivée de Brad nous aide à sécuriser un peu plus cette position. Je crois qu'on n'aura pas trop de difficultés à marquer des buts; maintenant, si on peut être un peu plus étanches en défensive, cela va aider le jeu de nos gardiens. Et ces derniers ont besoin d'être plus constants. »
Le personnel hockey du Phoenix en évaluation
En accordant un contrat d'un an à Brad MacCharles, le Phoenix voulait ainsi harmoniser la durée des contrats de tout le personnel hockey de l'équipe.
Tant l'entraîneur-chef Stéphane Julien, que l'entraîneur adjoint Pascal Rhéaume, et maintenant MacCharles, écouleront la dernière année de leurs contrats respectifs en 2017-2018.
« On ne voulait pas s'attacher financièrement avec le groupe hockey, pour l'instant. On est très satisfait de l'orientation prise au cours des derniers mois, tout en sachant qu'il y a encore des correctifs à apporter.
On va réévaluer la situation du personnel hockey au cours de la saison », a dit Jocelyn Thibault.