Nicolas Perreault a terminé au premier rang chez les hommes, cette fin de semaine, lors de la compétition de patinage de vitesse courte piste Invitation Montréal.
Nicolas Perreault a terminé au premier rang chez les hommes, cette fin de semaine, lors de la compétition de patinage de vitesse courte piste Invitation Montréal.

Nicolas Perreault termine premier d'Invitation Montréal

Avec en poche un billet pour une deuxième participation au Championnat du monde junior de patinage de vitesse, début 2020, le Sherbrookois Nicolas Perreault s’est présenté à la première compétition Invitation Montréal, cette fin de semaine, dans l’intention d’engranger de l’expérience. Dans les faits, il a accompli plus que ça.

Perreault a remporté la course de 1500 m vendredi soir, avant de faire de même samedi, lors d’un 500 m endiablé.

Ensuite, avec ses coéquipiers du relais du 3000 m, Perreault a récolté l’argent, samedi, derrière les Pays-Bas.

Enfin, dimanche, sa sixième position acquise au 1000 m lui a permis de décrocher la première place au cumulatif chez les hommes, avec un total de 23 277 points.

Félix Roussel, du Club de patinage de vitesse de Sherbrooke (CPVS) a quant à lui terminé au 8e rang, avec 6153 points.

« C’était la première édition de cette compétition, qui regroupait des patineurs de catégorie junior et senior. Mon objectif principal était de prendre de l’expérience et de me préparer pour les Championnats du monde junior », a-t-il indiqué.

Et de l’expérience, il en a acquis lors de la finale du 500 m; une chute en groupe lors du dernier virage, alors qu’il était en tête, a bouleversé la course.

« J’ai bien passé à travers les rondes préliminaires. En finale A, je suis parti en avance, mais ça s’est accroché derrière moi dans le dernier demi-tour, et je suis tombé. Il y a un règlement de la Fédération qui indique que lorsque le patineur en tête est bousculé et qu’il chute, les officiels recommencent la course. Un patineur a été disqualifié, et un autre s’est blessé, alors on était quatre en finale. J’étais épuisé, mais j’ai quand même pu gagner », a-t-il analysé.

Justement, Perreault a décroché son deuxième laissez-passer pour les Championnats du monde juniors, il y a deux semaines à Calgary, lors de la présentation des Championnats canadiens juniors.

Dans l’Ouest, il a récolté l’or au 1500 m, en route vers une deuxième place au cumulatif.

À sa dernière année d’admissibilité en catégorie junior, Perreault sera en territoire connu, cette fois, aux Mondiaux juniors.

« J’aimerais faire un podium et récolter une médaille, c’est certain. Je suis plus stable, j’ai amélioré mes dépassements, ça va m’aider. Et surtout, là, je sais à quoi m’attendre, ce qui n’était pas le cas l’an passé à ma première expérience », a dit Nicolas Perreault.

Les Mondiaux juniors 2020 seront disputés du 31 janvier au 2 février à Bormio, en Italie.

Le CPVS avait d’autres représentants, cette fin de semaine à Montréal; Adélie Arvisais-Bacon (38e), Alyson Lalonde (23e), Alex Lepage-Farrell (10e), Ann-Sophie Bachand (11e), Jasmine Grenier (56e) et Sean McAnuff (35e).