Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le garde de troisième année des Gaiters de Bishop’s Nervens Demosthene a été repêché au tout premier rang par les Rattlers de la Saskatchewan.
Le garde de troisième année des Gaiters de Bishop’s Nervens Demosthene a été repêché au tout premier rang par les Rattlers de la Saskatchewan.

Nervens Demosthene premier choix de la LECB

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le garde de troisième année Nervens Demosthene des Gaiters de Bishop’s a été le premier choix au total lors du troisième repêchage annuel de la Ligue élite canadienne de basketball (LECB), sélectionné par les Rattlers de la Saskatchewan, mercredi, à la grande surprise du principal intéressé.

« J’étais admissible, l’an passé, j’ai contacté quelques équipes, on m’a répondu, mais on n’avait pas d’intérêt envers moi. Cette année, j’ai eu des discussions avec pas mal toutes les équipes, et principalement avec la Saskatchewan, mais bien honnêtement, je croyais être choisi 14e ou 15e, puisque la Saskatchewan avait ces deux choix-là aussi. Je l’ai su aujourd’hui, en même temps que tout le monde. Je ne savais vraiment pas! », a indiqué le jeune homme originaire de Montréal-Nord qui a grandi à Terrebonne.

Le seul joueur du RSEQ

Non seulement Demosthene a été le premier choix au total, il a été le seul joueur provenant d’une équipe du RSEQ a avoir été sélectionné.

Créée en 2007, la LECB est composée de sept équipes : Les Stingers d’Edmonton, les Bandits de la Vallée du Fraser (Colombie-Britannique), les Blackjacks d’Ottawa, les Nighthawks de Guelph, les Honey Badgers d’Hamilton, les River Lions de Niagara et les Rattlers de la Saskatchewan.

Les sept franchises de la LECB ont repêché 21 étudiants-athlètes de 17 universités canadiennes au cours de trois rondes de sélection.

Ainsi, chaque équipe a eu un choix dans les trois rondes, et leur rang de sélection était basé à l’inverse de leur classement de l’an passé. 

Ces 21 recrues seront donc classées en tant que joueurs de développement, car aucun des joueurs n’a été admissible au cours de la saison 2020-21 en raison de l’annulation des championnats nationaux.

Non seulement Nervens Demosthene a été le premier choix au total de la LECB, il a été le seul joueur provenant d’une équipe du RSEQ a avoir été sélectionné.

Un long chemin vers les pros

Le chemin a été long et pas orthodoxe pour Nervens Demosthene jusqu’à ce premier rang au repêchage de 2021.

Originaire de Montréal-Nord, mais ayant grandi à Terrebonne, Demosthene a joué pour les Nomades du Cégep Montmorency, 2 du basketball collégial RSEQ.

Il devient ainsi le premier joueur des Gaiters à être repêché dans la LECB.

« Ça représente vraiment gros, cet accomplissement. Je viens d’une équipe division 2 au Cégep, avant d’évoluer en division RSEQ chez les universitaires, qui est considérée comme une division un peu faible par certains. C’est vraiment gros, pour moi! Il n’y a que Bishop’s qui m’a recruté au niveau universitaire, et finalement, j’hésitais entre eux et l’UQAM. J’ai décidé d’essayer l’école anglaise, ils avaient une bourse sportive pour moi, ils étaient très intéressés et je voulais sortir de ma zone de confort. Bishop’s, c’est un excellent programme de basket, avec des superbes installations. Être choisi comme ça, ça montre qu’il y a des bons joueurs au Québec et j’ai hâte de travailler avec l’organisation de la Saskatchewan. »

« Je me sens vraiment reconnaissant, je suis très heureux de cet honneur d’avoir été choisi en premier. C’est vraiment gros pour moi, incroyable. Je vais prendre cette opportunité-là pour faire mes débuts chez les pros et en apprendre le plus possible. »

« C’est une équipe qui regorge de “ shooters ”, et moi j’aime “ driver ” le panier, aller en saut, aller en dessous du panier et passer la balle. Je crois que c’est pour ça que j’ai eu un peu l’avantage et que j’ai attiré l’intérêt de la Saskatchewan. Je suis aussi un gars qui joue bien en défense. »

« C’est une belle ligue pro, c’est comme la LCF, mais version basket, au Canada. Il n’y a par contre pas d’équipe au Québec. Il y a beaucoup de seniors qui ont quitté, alors ça m’a aussi aidé, je crois. Ils ont vu ce que j’ai pu faire l’an passé, je crois que ça m’a beaucoup aidé d’aller aux Championnats nationaux, après avoir gagné le championnat provincial avec les Gaiters », a précisé le jeune homme.

Les Gaiters ont remporté un match de finale endiablé face aux Citadins de l’UQAM, en mars 2020, tout juste avant la pandémie, lors de la finale RSEQ.

Un dramatique lancé de trois points réussi par Joany Castor Thadal alors que le temps régulier s’écoulait a procuré une victoire in extremis de 73-72 aux Gaiters, leur ouvrant ainsi la porte à une participation au Championnat nation USPORTS de basket, à Ottawa.

« Ça m’a donné une belle visibilité, j’avais fait une bonne saison, en finissant premier dans les points et les passes, septième dans les rebonds, je crois que ça veut tout dire. Ils ont vu que j’étais un gars qui pouvait tout faire sur le terrain. »

Nervens Demosthene ne sait pas encore quel sera son rôle avec les Rattlers.

Il poursuit son entraînement jusqu’à son départ pour la Saskatchewan, dans les prochaines semaines.

« Pour l’instant, je m’entraîne à Bishop’s. Je vais attendre pour voir quand je peux aller en Saskatchewan; je veux y aller le plus tôt possible, afin de m’habituer à mon nouvel environnement, avec les coachs et les joueurs. La saison commence le 5 juin, mais le camp d’entraînement commence dans la semaine du 25 mai. Je ne sais pas encore quel sera mon rôle ou mon utilisation. Je vais là-bas pour apprendre. Par contre, je veux compétitionner avec les gars, je veux utiliser mes capacités en défensive et mes capacités athlétiques pour me trouver un petit trou dans les minutes de jeu. »

Sans aucun doute, le début d’une belle aventure pour le joueur des Gaiters.