L'Espagnol Rafael Nadal n'a eu besoin que de trois manches (6-2, 6-4, 6-1) lundi pour se défaire de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov et accéder aux quarts de finale des Internationaux de tennis des États-Unis.

Nadal, Federer et del Potro avancent en quarts

L'Argentin Juan Martin del Potro a sauvé deux balles de match et il a effacé un retard de deux sets pour battre l'Autrichien Dominic Thiem 1-6, 2-6, 6-1, 7-6 (1), 6-4, lundi, lors du quatrième tour des Internationaux des États-Unis.
Del Potro, le champion en 2009 à Flushing Meadows, a réussi deux as pour effacer deux balles de match alors que Thiem menait 6-5 en quatrième manche. L'Argentin a ensuite dominé le bris d'égalité pour forcer la tenue d'un set ultime.
En cinquième manche, del Potro a brisé son adversaire lors du dernier jeu, quand Thiem a commis une double faute.
Le match a duré trois heures et 35 minutes et Thiem a remporté 141 points contre 139 pour del Potro.
« Je veux remercier tous les spectateurs pour le soutien que vous m'avez donné, a mentionné del Potro. Ça m'a beaucoup aidé et je n'oublierai jamais ce match. »
Del Potro affrontera maintenant en quarts de finale le Suisse Roger Federer.
Federer a pris un temps d'arrêt médical après la deuxième manche, mais il n'a pas été dans l'embarras, triomphant en trois manches de 6-4, 6-2, 7-5 contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber.
Federer n'a fait face à aucune balle de bris et il a gagné son match en trois manches pour une deuxième fois de suite après avoir disputé cinq sets à ses deux premiers affrontements du tournoi. Il a porté à 12-0 sa fiche en carrière contre Kohlschreiber.
Pendant une entrevue sur le terrain du Stade Arthur Ashe, le Suisse a laissé savoir en riant qu'il avait pris cette pause parce qu'il « avait besoin d'un massage dans le dos et sur les fesses et qu'il ne voulait pas recevoir ces traitements sur le court ».
La troisième tête de série retrouvera del Potro sur son chemin. Les deux joueurs avaient pris part à la finale de cet événement, en 2009. Del Potro y avait remporté son seul titre majeur en carrière et il avait mis fin à une série de cinq titres de Federer à New York.
Gagner confiance
En début de journée, l'Espagnol Rafael Nadal a facilement franchi le quatrième tour du tournoi en se débarrassant de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov en trois manches de 6-2, 6-4, 6-1.
« Chaque victoire, chaque manche gagnée, ça donne encore plus de confiance, a exprimé Nadal. C'est ce je fais. »
Nadal, favori du tournoi, est de retour dans les quarts de finale à Flushing Meadows pour une première fois depuis 2013, quand il a gagné le deuxième de ses deux titres de la dernière manche annuelle du Grand Chelem.
Il a brisé six fois le service de Dolgopolov et a achevé son rival en seulement 1 heure et 41 minutes. Dolgopolov avait gagné deux de ses trois derniers duels précédents contre Nadal.
« Je me sentais à plat, a indiqué Dolgopolov. Je ne sais pas pourquoi. »
Nadal avait perdu la première manche lors des deux tours précédents, mais il a été dominant du début à la fin contre Dolgopolov, en route vers sa 50e victoire en carrière aux Internationaux des États-Unis. Nadal a fait face à seulement deux balles de bris lundi, mais n'a jamais flanché.
Lors des quarts de finale, Nadal croisera le fer avec le Russe Andrey Rublev. Ce dernier a défait le Belge et neuvième tête de série David Goffin 7-5, 7-6 (5), 6-3.
Âgé de 19 ans, Rublev devient le plus jeune quart-de-finaliste aux Internationaux des États-Unis depuis Andy Roddick en 2001. Roddick était alors aussi âgé de 19 ans.
Rublev affrontera Nadal pour une première fois en carrière
Il a conquis le coeur des amateurs new-yorkais
La deuxième semaine de rêve de Denis Shapovalov cet été est terminée.
La nouvelle coqueluche du tennis canadien a été éliminée au quatrième tour des Internationaux des États-Unis par l'Espagnol Pablo Carreno Busta, dimanche.
Classé 12e tête de série, Carreno Busta l'a emporté 7-6 (2), 7-6 (4), 7-6 (3), en deux heures et 54 minutes.
« J'ai eu des chances, mais je ne crois pas avoir joué aussi bien aujourd'hui que lors des deux semaines précédentes, a raconté Shapovalov, qui est devenu le plus jeune joueur à atteindre le quatrième tour à Flushing Meadows depuis Michael Chang en 1989. C'est ça le tennis. Pablo a disputé un grand match. Il a été solide dans les points importants et a été meilleur que moi lors des trois bris d'égalité. »
Comme il l'avait fait à Montréal, Shapovalov a conquis la foule à New York grâce à sa fouge et son sang-froid.
Après son revers contre Carreno Busta, Shapovalov a déposé ses sacs sur le court et s'est arrêté pour remercier la foule. Il a donné un coup contre son coeur et a envoyé des baisers vers une foule bruyante, avant de poursuivre son chemin vers le vestiaire.
« La foule était très bruyante. C'était un moment spécial pour moi, a raconté Shapovalov. New York aura toujours une place spéciale dans mon coeur maintenant. J'espère revenir pendant plusieurs années et bien faire. » (Avec la Presse Canadienne)