Le Mistral de Sherbrooke a vaincu les Étoiles de l’Est de Laval 5-2 samedi à l’issue d’un match mouvementé, lors duquel six cartons rouges ont été distribués.

Mistral : une victoire et six cartons rouges

Il n’y a pas à dire, les joueurs sénior AAA du Mistral de Sherbrooke et des Étoiles de l’Est de Laval étaient agressifs et intenses, samedi, lors du premier match du tournoi Final Four. Après six cartons rouges attribués et du temps ajouté pour compenser le temps de bagarre entre les équipes, c’est finalement le Mistral qui l’a emporté 5 à 2.

Le prix pour les gagnants de ce tournoi? Une place pour les Championnats canadiens de soccer. Cette place, les quatre équipes finalistes veulent s’en emparer. Cette motivation a créé un scénario des plus rocambolesques pour la première partie de l’équipe de Sherbrooke.

Dans la première demie, le compte s’est vite élevé à 2-0 pour le Mistral, après deux buts de Mirko Hamel, jeune athlète de 18 ans. Juste avant la mi-temps, Laval a marqué son premier but.

Après plusieurs accrochages entre les joueurs et plusieurs décisions de l’arbitre revendiquées, une bagarre a éclaté entre les deux équipes. Même les partisans dans les estrades s’en sont mêlés en criant et en s’approchant du terrain. C’est après quelques minutes que les arbitres ont réussi à séparer le Mistral des Étoiles de l’Est, en se faisant brasser au passage.

Plusieurs minutes de délibération ont été nécessaires pour déterminer les sanctions. Le public en avait beaucoup à dire; il souhaitait d’ailleurs l’expulsion du numéro 16 de Laval, qui avait commencé la bagarre en donnant un coup de pied à un joueur du Mistral qui se trouvait au sol.

C’est finalement le 16, ainsi que deux autres joueurs des Étoiles de l’Est qui ont obtenu un carton rouge, qui entraîne l’expulsion du terrain. Ceux-ci et deux joueurs du Mistral, Étienne Gendron et Hervé Kajiji, ont eu cette sanction pour leur participation à la bagarre ou pour avoir riposté aux arbitres de manière impolie.

Après que la tension soit redescendue, le match s’est poursuivi avec huit joueurs contre neuf, au lieu des onze habituels de chaque côté. 

Ceux-ci se voulaient plus prudents et étaient plus fatigués en fin de partie. Après une autre faute flagrante de la part des Étoiles de l’Est, un sixième carton rouge a été donné, au numéro 6, ce qui a fait descendre le nombre de joueurs à sept contre neuf.

Sherbrooke a profité de cet avantage pour marquer trois autres buts, dont deux autres par Mirko Hamel. C’est David Harrison qui a compté le but final. 

L’équipe affrontera le Celtix de Richelieu lundi et le Royal de Beauport le 15 septembre. Les points de chaque partie seront cumulés pour déterminer l’équipe gagnante qui deviendra championne provinciale, en plus de représenter le Québec aux Championnats canadiens au début du mois d’octobre, en Saskatchewan.