Les joueurs des huit formations, dont les Cantonniers de Magog, encore en lice doivent maintenant se résigner à mettre une croix sur leur saison.

Midget AAA: la COVID-19 a le dernier mot

C’était prévisible. À partir du moment où Hockey Canada a annoncé, en lien avec la crise du coronavirus, qu’elle mettait fin à toutes les activités de hockey pour la saison 2019-2020 et que ses membres ne bénéficiaient plus par le fait même de la couverture d’assurance de l’organisme, il était évident que les séries éliminatoires de la Ligue midget AAA du Québec ne pourraient pas éviter l’épée de Damoclès qui leur planait au-dessus de la tête depuis un certain temps.

C’est maintenant chose faite et les joueurs des huit formations, dont les Cantonniers de Magog, encore en lice doivent maintenant se résigner à mettre une croix sur leur saison.

La direction de la ligue en a fait part lundi soir aux 15 organisations du circuit. Non seulement il ne sera plus possible de couronner les champions des séries de fin de saison du circuit Lévesque, mais cette décision de tout annuler englobe également les précamps de toutes les équipes et les matchs printaniers qui étaient prévus en mai. Aucune activité sur glace ne pourra se dérouler avant le 1er juin et dépendamment de la propagation de la COVID-19, le retour sur la glace pourrait encore être repoussé. Même le Gala des champions doit abandonner la partie devant le coronavirus. Joueurs, bénévoles et dirigeants honorés recevront leur prix à une date ultérieure.

Santé d’abord

Le président des Cantonniers, Renaud Légaré, a réagi sur sa page Facebook. « La santé avant tout, mais je vous jure que ma déception est très grande quand je pense à ce groupe de joueurs passionnés qui ont tout donné pour finir au premier rang du classement général et qui avaient dans la tête de procurer une troisième coupe Jimmy-Ferrari de suite à l’organisation », a écrit Légaré.

Celui-ci a évidemment louangé tout son entourage, en commençant par son personnel d’encadrement qui travaille directement auprès des joueurs, son conseil d’administration, les familles de pension et les parents des joueurs. Au sujet de son entraîneur Félix Potvin, le président ne s’est pas fait prier pour rappeler qu’il ne compte pas les heures et qu’il ne le fait pas pour la paye. « Je vous assure qu’il travaille en bas du salaire minimum », a-t-il rédigé.

Renaud Légaré avait aussi un message pour son conseil d’administration. « Des heures de casse-tête nous attendent avec cette perte de revenus. Nous devrons être créatifs pour le futur de l’équipe. »

Potvin d’accord

Bien qu’il soit déçu pour ses joueurs, Félix Potvin ne pouvait qu’être en accord avec la décision de la direction de la ligue. « Il y a ici des enjeux pas mal plus importants et urgents que gagner une coupe. Nous sommes devant une situation exceptionnelle qui gagne du terrain chaque jour. La décision d’arrêter est celle qui s’imposait. Par contre je peux comprendre la déception des joueurs. Tu veux finir ce que tu as entrepris. On ne pourra jamais leur enlever ce qu’ils ont réalisé en gagnant le championnat de notre division et au classement général de la ligue. Le midget AAA, c’est un court passage dans une carrière et dans une vie. Je pense que les acquis de cette année vont bien les servir. Je suis extrêmement fier d’eux et on aura assurément l’occasion de se revoir lorsque les cours à l’école reprendront », a commenté Potvin.

Rappelons que les Cantonniers n’étaient plus qu’à une victoire d’accéder au carré d’as.