Le président de la LBMQ demande au premier ministre François Legault et à la Santé publique d’établir une règle claire en ce qui concerne les assistances. Si la règle de distanciation de deux mètres entre les partisans dans les gradins avait convaincu la LBMQ de lancer sa saison, maintenant, elle doit suspendre ses activités en raison de la capacité maximale de 50 spectateurs imposée. 
Le président de la LBMQ demande au premier ministre François Legault et à la Santé publique d’établir une règle claire en ce qui concerne les assistances. Si la règle de distanciation de deux mètres entre les partisans dans les gradins avait convaincu la LBMQ de lancer sa saison, maintenant, elle doit suspendre ses activités en raison de la capacité maximale de 50 spectateurs imposée. 

Maximum 50 spectateurs: les Expos annulent leurs matchs

Puisque la Ville de Sherbrooke a formellement avisé l’organisation des Expos que la capacité maximale du stade Amédée-Roy était désormais fixée à 50 spectateurs en raison des consignes gouvernementales en lien avec la COVID-19, l’équipe de baseball senior majeur de Sherbrooke ne disputera pas son match d’ouverture samedi soir face au Big Bill de Coaticook et annule du même coup la partie de dimanche contre les Blue Sox de Thetford Mines. Le week-end d’ouverture tombe à l’eau.

La Ligue de baseball majeur du Québec a également suspendu toutes ses activités tard vendredi soir en espérant qu’une règle claire soit établie, ce qui n’est pas le cas actuellement selon le président de la LBMQ, Daniel Bélisle. «Certaines municipalités imposaient la limite de 50 spectateurs, d’autres non. Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a informé Baseball Québec que tous les stades devaient respecter la limite de 50 et la Ville en a été informée et elle a avisé l’organisation. Pourtant, avant de commencer la saison la règle était de conserver la distanciation de deux mètres. Rien n’est clair du côté de la Santé publique.»

À lire aussi : Limite de spectateurs: la LBMQ suspend ses activités dans l'attente d’une règle claire

Selon le président de la LBMQ, les organisations ne peuvent être rentables avec cette limite de 50 spectateurs. 

«On ne réussirait pas du tout à payer les frais. Avec 50 spectateurs, on ne paie même pas les arbitres! Et comment expliquer à l’amateur de Coaticook qui se présente à Sherbrooke samedi soir pour assister à la partie qu’il est le 53e spectateur? Ça ne fait pas de sens», soutient Daniel Bélisle. 

Tant que la règle des 50 spectateurs ne sera pas modifiée, la LBMQ conservera la suspension des activités. Une saison écourtée de 15 parties par équipe était prévue. 

«Les règles ont changé en cours de route et on ne comprend pas. Les équipes ont investi de l’argent dans la reprise de nos activités pour respecter les règles sanitaires et là, on se fait dire autre chose. Si la règle des deux mètres de distance ne revient pas, on ne pourra pas avoir de saison de baseball avec une capacité de 50 spectateurs. Ça prendra une décision rapide pour sauver la saison.»