Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Classé premier à l’issue des qualifications grâce à ses 167,60 points, Maxence Parrot a cumulé 165 points en grande finale.
Classé premier à l’issue des qualifications grâce à ses 167,60 points, Maxence Parrot a cumulé 165 points en grande finale.

Maxence Parrot reprend là où il avait laissé

Luc Turgeon
Sportcom
Article réservé aux abonnés
Le planchiste Maxence Parrot n’a pas perdu de temps avant de renouer avec le podium, samedi, raflant la médaille d’or du Big Air à la Coupe du monde de Kreischberg, en Autriche.

Il s’agissait de la première Coupe du monde présentée depuis celle de Mammoth Mountain, qui avait eu lieu en février 2020. Pour Parrot, sa dernière épreuve remontait au début du mois de mars, alors qu’il avait conclu sa campagne aux X Games de Norvège.

«Ça faisait un bout, plus de 10 mois!» a lancé le Bromontois. «Juste de pouvoir commencer la saison et d’avoir des compétitions, je suis vraiment content. De finir avec une victoire en plus et qu’elle compte dans le processus de qualification olympique, ça représente beaucoup pour moi.»

Classé premier à l’issue des qualifications grâce à ses 167,60 points, le planchiste de 26 ans a cumulé 165 points en grande finale, où les deux meilleurs résultats étaient additionnés pour déterminer le classement final.

La finale n’a cependant pas été de tout repos aux dires du principal concerné. Les juges lui ont d’abord octroyé 80,20 points pour son premier essai, ce qui le plaçait provisoirement troisième. «J’aurais pu avoir un meilleur pointage avec ma manœuvre, mais je n’allais pas assez vite et je n’ai pas atterri assez loin», a-t-il expliqué.

Parrot a ensuite tenté un frontside 1620 triple cork. Il a une fois de plus manqué de vitesse et a chuté, ne lui laissant aucune marge de manœuvre pour son troisième et ultime saut, qu’il devait absolument réussir s’il voulait mettre la main sur une médaille. Il s’est bien repris et a reçu une note de 84,80 points pour prendre la tête et l’emporter.

«Je savais que je devais vraiment aller plus vite pour atterrir plus loin et j’ai réussi. Je suis vraiment content, c’est une manœuvre qui n’est pas évidente, mais ça m’a permis de gagner le premier événement de l’année. Ça part sur une bonne note et j’espère continuer ainsi», a souligné celui qui compte désormais huit victoires dans le circuit de la Coupe du monde, dont six à l’épreuve du Big Air.

Le Suédois Sven Thorgren (164 points) et le Norvégien Mons Roisland (163,2 points) ont respectivement suivi avec l’argent et le bronze.

Prenant part à une cinquième Coupe du monde et à une toute première en Big Air, l’Ontarien Liam Brearley, âgé de 17 ans, a également atteint la finale samedi. Il s’est classé au septième rang avec 139,8 points.

Maxence Parrot

À moins de 0,5 point

Nicolas Laframboise a quant à lui manqué la finale de peu samedi. Il a conclu les qualifications au 11e rang avec 144 points, à seulement 0,4 point de la dixième place et d’un billet pour la finale.

«J’ai fait tout ce que j’avais en tête en arrivant en Autriche et j’ai tout atterri comme je le voulais. Je suis content de la façon dont j’ai performé et j’ai fait du mieux que je pouvais», a mentionné l’athlète originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Ce dernier avait confiance d’accéder à la finale en début de journée. Il estime tout de même qu’il méritait un meilleur sort avec la performance qu’il a offert. «C’est un sport jugé et ils (les juges) peuvent faire des erreurs parfois. Je pense que j’ai fait des trucs qui auraient pu me permettre de passer en finale. Ça aurait pu aller d’un bord comme de l’autre.»

De son côté, Sébastien Toutant a lui aussi été stoppé aux qualifications, occupant le 15e rang avec une récolte de 140,60 points.

L’année dernière, il avait remporté l’or au slopestyle de la Coupe du monde de Laax, en Suisse. Si Laframboise revient au pays dimanche, Toutant tentera plutôt de défendre son titre en Suisse les 19 et 20 janvier prochains. Maxence Parrot sera également de cette compétition, tout comme Laurie Blouin du côté féminin.