Maude Léveillé a terminé au septième rang de l’heptathlon, en réalisant la deuxième meilleure performance québécoise de l’histoire.

Maude Léveillé et Maïté Bouchard s’illustrent aux Championnats canadiens d’athlétisme

Plusieurs athlètes de Sherbrooke se sont distingués, la semaine dernière, lors des Championnats canadiens d’athlétisme, qui se déroulaient à Ottawa, en Ontario. Parmi ceux-ci, on retrouve Maude Léveillé en heptathlon et Maité Bouchard, au 800 m.

Maude Léveillé a livré sa meilleure performance à vie en heptathlon à l’occasion de ses Championnats ainsi que lors de la Coupe panaméricaine des épreuves combinées.

Celle qui étudie à l’Université de Sherbrooke s’est illustrée à l’épreuve du 100 mètres haies. Elle s’est classée quatrième, derrière deux Américaines et une autre Canadienne. Elle s’est même permis d’établir une nouvelle marque personnelle en franchissant la distance en 13,83 secondes.

Au combiné, Léveillé a terminé au septième rang (quatrième meilleure Canadienne), avec un record personnel de 5313 points. Avec ces excellents résultats, elle décroche ainsi ses standards pour les Universiades de 2019, en Italie.

Encore mieux, elle réalise ainsi la deuxième meilleure performance à vie pour une athlète québécoise à l’heptathlon, derrière celle réalisée par Jessica Zelinka. Cette dernière a participé aux Jeux olympiques de Beijing (2008) et de Londres (2012).

Léveillé a ainsi réalisé, lors d’une seule compétition, tous les objectifs qu’elle s’était fixés avant le début de la saison.

« Tout a vraiment bien été, mieux que je pouvais l’imaginer. J’ai réalisé mon standard Élite 2 aux haies, j’ai bien fait aux lancers, aux sauts. Pas de fautes, pas de faux pas, de mauvais lancers, rien pour me couler, tout a été parfait », s’est-elle réjouie.

« J’ai cumulé plus de 5300 points, j’ai obtenu mon standard aux haies et j’ai couru le 200 m sous les 25 secondes, en plus d’établir une marque personnelle au saut en longueur. »

« Mon objectif était d’atteindre mes standards pour les Universiades de l’an prochain, et c’est le cas. Maintenant, je dois attendre pour voir si j’aurai de la place sur l’équipe. Il y a trois filles devant moi, qui ont des standards olympiques, dont l’une d’elles qui est trop âgée pour participer. Je crois avoir de bonnes chances. »

Léveillé est aussi en attente d’une invitation d’Athlétisme Canada afin de faire une tournée européenne, à la fin juillet, et ainsi participer à des compétitions importantes.

Maïté Bouchard a terminé troisième à la très relevée compétition du 800 m.

Bouchard termine troisième

Maïté Bouchard a quant à elle terminé troisième au très relevé 800 m féminin, à Ottawa.

Une performance exceptionnelle, a dit Marc-André Roy, un des entraîneurs du Club d’athlétisme de Sherbrooke (CAS) présent à Ottawa.

« C’est l’épreuve la plus contingentée et la plus compétitive au Canada. Maïté a réalisé son meilleur temps personnel sur la distance, avec plus d’une seconde d’amélioration (2:01.94). C’est toute une amélioration pour elle qui, l’an dernier, n’a pu participer à la finale. »

« Maïté s’est surpassée une fois de plus! En plus de sa 3e place aux Canadiens, elle a amélioré son record personnel de 1.5 seconde. Son temps est maintenant à 2:01.94. C’est plus qu’excellent considérant que le standard olympique est à 2:01.00. Elle a géré ses deux courses de très belle façon, sachant se positionner et réagir aux moments opportuns. Elle quitte pour une série de compétitions en Europe lundi », a dit son entraîneur Simon Croteau.

Marc-André Roy avait neuf athlètes présents aux Championnats canadiens.

Emma Dagenais a participé à la demi-finale senior sur 800 m et 1500 m, tandis que Charles Pelletier a aussi fait la demi-finale, au 400 m.

Chez les plus jeunes, Micaël Anku, Benjamin Martin, Félix-Antoine Lamirande et Laurent Grandmangin étaient de la demi-finale au 400 m.

« Félix-Antoine a fait la finale au 400 m chez les U20, donc il est huitième au Canada, malgré qu’il soit deux ans plus jeune. Éloïse Hébert a aussi fait la demi-finale U20 au 800 m. Gabriel Pelletier a terminé troisième à la perche, tandis que Maxime Léveillé et son entraîneur David Foley ont franchi le 4 m 90. Maude Croteau-Vaillancourt a fait 1 m 70 au saut en hauteur, ce qui est très bon puisqu’elle revient d’une blessure », a dit l’entraîneur.

« Les athlètes seniors progressent et les plus jeunes aussi. C’est de très bon augure pour le futur. »

Plusieurs de ces athlètes participeront à des compétitions à Montréal et Québec cette semaine, une belle occasion pour améliorer leurs performances et peut-être ainsi améliorer ou confirmer leur identification (carding) auprès de la Fédération québécoise d’athlétisme.