Depuis le début des séries à domicile, les Cantonniers ont fait de la deuxième période celle où ils sortent les griffes pour assommer l’adversaire.

Marshall Lessard propulse les Cantonniers

Le dynamique Marshall Lessard a fait sentir sa présence à son retour au jeu en étant la bougie d’allumage des Cantonniers de Magog dans un gain de 5-2 aux dépens des Élites de Jonquière en lever de rideau de la série quart-de-finale trois de cinq de la Ligue midget AAA du Québec entre ces deux formations.

Le jeune attaquant de 15 ans n’avait rien perdu de sa fougue et de son jeu inspiré à un point tel qu’il était plutôt difficile de croire qu’il revenait dans l’alignement après avoir raté la fin du calendrier régulier et toute la série contre Amos.

Lessard a compté le cinquième but des siens dans une cage déserte en fin de troisième période en plus d’alimenter ses coéquipiers Zachary Cadorette et Jérémy Rainville. Charles Beaudoin a été l’auteur des deux autres buts des gagnants. Même s’il a été moins dangereux autour de la cage adverse, Patrick Guay a trouvé le moyen de terminer sa soirée de travail avec trois passes.

Fidèle à son habitude, Lessard a aussi distribué de solides mises en échec en plus d’en encaisser lui-même plusieurs. « Au hockey, tu donnes et tu reçois. Cela a toujours été ma façon de jouer. Je ne me vois pas jouer d’une autre façon. J’étais un peu tendu en début de partie, mais tout est revenu à la normale après ma première présence sur la glace », a affirmé celui qui formait un duo avec Patrick Guay avant sa blessure.

« Le trio de Patrick, Simon (Pinard) et Charles (Beaudoin) fonctionne à plein régime. On ne défait pas une combinaison gagnante. On a appris chez les Cantonniers à se débrouiller avec tous les joueurs », d’enchaîner la première étoile de la partie.

Deuxième période

Depuis le début des séries à domicile, les Cantonniers ont fait de la deuxième période celle où ils sortent les griffes pour assommer l’adversaire. Le même scénario s’est répété hier lorsque les adolescents de Félix Potvin ont explosé avec trois buts en un peu plus de 10 minutes à la période médiane. Jonquière avait ramené les deux équipes à la case départ tard au premier tiers par l’entremise de Mathias Leduc. Édouard Dostie a été l’autre pointeur des visiteurs.

Charles Beaudoin, deuxième meilleur franc-tireur de l’équipe en saison régulière, a brisé la glace dans les séries avec ses deux premiers buts, dont un très spectaculaire.

« Je suis content parce que mes deux buts l’ont été dans une cause gagnante. On a joué un peu avec le feu en troisième période. Jonquière a bien joué, mais on peut faire mieux, c’est certain », d’analyser Beaudoin.

Félix Potvin a reconnu que les siens ont manqué un peu de gaz au dernier tiers. « Les gars n’ont pas cessé d’attaquer pour protéger notre avance. Ce n’est pas notre style. On se doutait que Jonquière disputerait un fort match, car ils sont frais et dispos. Ils avaient de meilleures jambes en troisième période. Nous avons été moins efficaces pour sortir de notre territoire. Nous avons tout de même eu assez de moments forts pour gagner. »