Sur ce podium, Marion Thénault est flanquée des Américaines Dani Loeb et Tasia Tanner.

Marion Thénault s’acclimate rapidement au ski acrobatique

Après un parcours compétitif en gymnastique, Marion Thénault a dévié vers le ski acrobatique (saut). Une transition qui s’effectue aussi rapidement qu’efficacement! Si la Sherbrookoise a complété sa première saison en saut avec les titres de championne québécoise et canadienne chez les seniors, elle progresse aussi rapidement aux niveaux supérieurs.

En décembre dernier, à Park City, en Utah, elle a récolté la médaille de bronze lors de la première compétition du circuit Nor-Am. Le Canada, les États-Unis et l’Australie y avaient délégué des athlètes.

Lors des tranches 3 et 4 du circuit Nor-Am, à la mi-février, elle a remporté l’or chaque fois, ce qui lui octroie le premier rang au classement du circuit.

En février dernier, également, la Sherbrookoise participait à sa première coupe du monde en carrière, à Deer Valley, où elle a pu expérimenter de nouveaux sauts.

« Cette année est ma première saison sur le saut à double (un tremplin beaucoup plus gros que celui sur lequel je sautais l’année dernière, il permet de faire des doubles sauts périlleux). J’ai jusqu’à maintenant effectué trois nouveaux sauts sur ce tremplin (lay tuck, lay full et full full). Il reste encore quatre NorAm (deux à Québec et deux à Bristol, aux États-Unis). Mon objectif est de rester en tête du circuit! Je suis confiante pour le reste de la saison », a-t-elle indiqué.

Marion Thénault participera également aux Championnats du monde juniors à Val Malenco, en Italie, début avril.

« J’ai également fait mes standards de pointage et de difficulté pour faire partie de l’équipe nationale de Coupe du Monde la saison prochaine. Je suis présentement dans l’équipe nationale de développement. Si tout va bien, je pourrai donc faire le circuit Coupe du Monde complet l’année prochaine », s’est-elle exclamée.

Ancienne gymnaste pendant 13 ans, Thénault a été repérée par des entraîneurs lors de sa participation au Camp des recrues RBC. Il s’agissait d’un camp où plusieurs entraîneurs et représentants de fédérations sportives analysent les résultats de tests physiques de jeunes athlètes.