La joueuse de rugby du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke Marie-Pier Fauteux jouera pour le club professionnel de Stade rennais rugby de Rennes, en France, pour la prochaine année. Ce club évolue en division Élite 1.
La joueuse de rugby du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke Marie-Pier Fauteux jouera pour le club professionnel de Stade rennais rugby de Rennes, en France, pour la prochaine année. Ce club évolue en division Élite 1.

Marie-Pier Fauteux jouera chez les pros en France

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Marie-Pier Fauteux vivra l’expérience d’une vie, à compter de cette fin de semaine. Elle prendra alors l’avion à destination de la France, où elle jouera pour un club professionnel de rugby et ce, pour la prochaine année.

L’incertitude concernant la saison sportive automnale a forcé la Sherbrookoise membre de l’équipe du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, a regardé d’autres options afin de s’assurer de jouer en 2020.

Marie-Pier Fauteux passera donc la prochaine année à Rennes, en France, et elle évoluera pour le Stade rennais rugby de Rennes, une équipe qui évolue en division Élite 1, soit le calibre le plus élevé du rugby féminin en France.

Membre de l’équipe nationale senior de rugby, Fauteux caresse toujours le rêve d’aider le Canada à se qualifier pour la Coupe du monde de rugby en 2021.

« Le rugby est un sport de contact, alors on sera probablement parmi les derniers sports déconfinés totalement. Avec ces incertitudes, nos entraîneurs nous ont suggéré de regarder d’autres options. Kevin Rouet, l’entraîneur de l’équipe du Québec, et membre du personnel d’entraîneurs de l’équipe du Canada, nous a aidés à trouver des alternatives », a mentionné celle qui a été nommée sur la première équipe d’étoiles RSEQ en 2018 et 2019.

« Il y avait des opportunités en France, en Angleterre. Nos entraîneurs nous ont recommandé cette avenue; là-bas, c’est déconfiné et ça joue. On peut aller faire une saison. J’ai fait un vidéo de mes faits saillants et je les ai fait parvenir à quelques équipes. »

Au total, ce sont une vingtaine de joueuses du Québec qui évolueront dans les rangs professionnels européens.

Fauteux est la seule Sherbrookoise du lot.

« On sera six Québécoises à jouer pour le Stade rennais. L’équipe a pris en charge notre hébergement, on va tous rester dans la même maison », a-t-elle précisé.

Cette dernière admet qu’une adaptation importante sera nécessaire et ce, à plusieurs niveaux.

« Le calibre auquel on sera confronté sera meilleur que le calibre universitaire québécois. En Europe, les filles ont un jeu beaucoup plus physique que nous. On est plus petites ici au Québec, alors le niveau physique de notre jeu, ce n’est pas notre force vraiment. Là-bas, tout ce qui est placage, jeu physique et de contact, elles sont meilleures que nous, et ça sera plus dur à s’adapter à ce niveau. Par contre, on est plus fortes pour le cardio, le jeu tactique et technique. »

« Il faudra aussi apprendre leur stratégie et apprivoiser le jeu de mes nouvelles coéquipières. Au rugby, on joue pour la fille à côté de nous, alors c’est très important de bien se connaître, afin de bien connecter sur le terrain. »

« La culture du rugby est très forte, en France. Les jeunes commencent très tôt à jouer, un peu comme pour le hockey, chez nous. Il faudra s’adapter à des nouvelles joueuses, des nouveaux entraîneurs », a dit Marie-Pier Fauteux, qui a été nommé athlète par excellence au Québec en 2018.

Ce sera donc une première expérience chez les pros pour Fauteux.

« En fait, ce sera un peu la même chose qu’ici; je vais étudier, jouer au rugby et probablement me dénicher un petit boulot pour compléter. C’est un gros départ, une grosse décision. Surtout qu’on l’a su il n’y a pas si longtemps! On laisse tout derrière et on se lance dans le vide. Ça ne peut être que bénéfique, peu importe ce qui arrive. On va grandir de cette expérience », a dit celle qui sera partie jusqu’en juin 2021.

« L’important, c’était de recommencer à jouer, afin de ne pas rester inactives trop longtemps. Surtout avec l’objectif de participer à la Coupe du monde. Les Jeux olympiques ont été reportés à 2021 et pour l’instant, la Coupe du monde n’est pas touchée. C’est un objectif important pour moi et je veux tout faire pour y accéder. »

Marie-Pier Fauteux a encore deux années d’admissibilité au rugby RSEQ.

Elle est membre de l’équipe senior du Canada depuis 2019; auparavant, elle était membre de l’équipe junior du Canada.