Marc-Étienne Buissière

Marc-Étienne Bussières rate l’objectif de deux coups

SHERBROOKE — Marc-Étienne Bussières était tout près. Deux coups, plus précisément. Le pro du Golf et Académie Lonchamp a joué 72 (normale) jeudi, lors de l’étape locale de qualification pour le US Open, disputée à Plymouth, au Massachusetts.

Trois joueurs ont joué 69, alors que deux autres ont joué 70. Deux joueurs substituts ont été choisis, chacun avec un pointage de 70 également.

Les cinq premiers golfeurs, dont le Québécois Max Gilbert, de Saint-Georges, avancent à l’étape suivante de qualification.

Bussières était satisfait dans l’ensemble de son jeu, exception faite de la fin de sa ronde.

« Oui, c’était quand même pas pire, mais j’ai terminé ma journée avec deux bogueys », a-t-il précisé. Il a réalisé trois oiselets et autant de boguey.

De retour à la maison, Marc-Étienne Bussières aura devant lui un été passablement chargé.

« L’horaire du Circuit Canada Pro Tour (CCPT) sort le 15 mai. Je vais aussi disputer les tournois de la PGA du Canada, ainsi que l’Omnium Canadien RBC, du PGA Tour. »

L’an dernier, sur le circuit du CCPT, Bussières a terminé au sixième rang du classement Coors Light. Il a remporté deux tournois (Coupe Lepage Millwork à Rivière-du-Loup et l’Omnium du Québec Canam à Saint-Georges), et il a terminé dans le top 10 à six reprises. Il a terminé en tête dans ces deux catégories.

Au classement Sunice, il a également terminé sixième.

Marc-Étienne est aussi au premier rang du classement cumulatif de la PGA du Canada, avec 307 points. Il devance son plus proche poursuivant Bryn Parry par 80 points (227 points).

« J’ai gagné le titre sur le circuit de la PGA du Canada en 2016 (en Colombie-Britannique), et l’an dernier, j’ai gagné le tournoi des assistants pro de la PGA du Canada (disputé à Richmond, en Colombie-Britannique). Je suis présentement 1er au classement et je voudrais avoir une bonne saison pour le demeurer », a-t-il indiqué.