Maïté Bouchard a remporté l’épreuve du 600 m, disputée samedi lors de l’Invitation Vert & Or, avec un chrono de 1 minute 30 secondes et 74 centièmes.

Maïté Bouchard amorce sa saison sur une bonne note

Maïté Bouchard a amorcé sa saison 2020 lors de l’Invitation Vert & Or, samedi dernier au centre sportif Yvon-Lamarche. Avec un chrono de 1:30.74 sur 600 m, elle a amorcé sur le bon pied cette saison importante qui comprend les Jeux olympiques de Tokyo.

Le retour à la compétition après la saison morte de l’automne amène toujours son lot de questions : est-ce que l’athlète saura retrouver ses repères? Est-ce que les efforts fournis ces derniers mois ont été récompensés? Est-ce que les objectifs fixés pour la saison sont toujours réalistes?

« La pression de bien performer lors de cette première course ne vient donc pas de la nécessité d’enregistrer un nouveau record personnel, mais bien de trouver des réponses positives à ces questions. Avec sa performance de ce week-end, Maïté vient de répondre dans l’affirmative à chacune d’elles!

Sachant très bien que l’opposition ne serait pas des plus grandes, Maïté a tout de même stoppé le chrono à 1 :30.74, ce qui vient démontrer que le travail effectué fut des plus bénéfiques et les indices fournis à l’entrainement démontrant qu’elle était fortement en avance comparativement aux années précédentes furent confirmés », a dit son entraîneur, Simon Croteau.

Un temps qui permet à Bouchard d’être plus qu’optimiste pour les compétitions à venir, a confirmé son entraîneur.

Bouchard se prépare maintenant pour le Boston Valentine Invitational, dans deux semaines.

« La manière dont Maïté s’y est prise pour l’atteindre vient illustrer son impressionnant niveau de forme à ce stade très précoce de la saison. Amorçant la course très en contrôle, peut-être même de façon un peu conservatrice, Maïté a conclu celle-ci en effectuant un « split négatif » sur le dernier tour (son dernier 200 mètres a été plus rapide que les deux précédents) ce qui est extrêmement rare sur une telle distance. Donc, si l’on combine son excellent chrono au fait que l’énergie était toujours au rendez-vous en fin de course, on a toutes les raisons d’affirmer que celui-ci aurait vraiment pu être encore plus rapide! »

Bouchard se prépare maintenant pour le Boston Valentine Invitational, dans deux semaines.

« Cette fois, elle retrouvera sa distance de prédilection, soit le 800 mètres, et devrait faire face à une opposition beaucoup plus grande, ce qui l’aidera sans aucun doute. Cette course marquera un deuxième arrêt dans un calendrier en salle allégé, qui comportera seulement quatre sorties. Ayant toujours les Jeux olympiques de Tokyo comme objectif, l’orientation de tout le calendrier de 2020 est axée sur ce grand rendez-vous », a souligné son entraîneur.