Trois cents joueurs de pickleball du Québec, mais aussi de l’Ontario, des Maritimes et des États-Unis, ont convergé vers l’école secondaire la Ruche de Magog en fin de semaine pour un important championnat sanctionné par la Fédération québécoise.

Magog, royaume du pickleball

Magog, plaque tournante du pickleball au Québec? Difficile de l’affirmer avec certitude, mais en fin de semaine, plus de 300 adeptes de cette discipline avaient pris d’assaut Magog et le Centre sportif régional de l’école secondaire la Ruche pour un tournoi d’envergure nationale.

Magog est devenue un des châteaux forts du pickleball en sol québécois, non seulement en raison de la croissance extrêmement rapide du club local, mais aussi par l’excellence de plusieurs joueurs qui rayonnent à l’échelle provinciale et même nationale. Marc-André Sideleau est l’un de ceux-là. Joueur le mieux coté au Québec, Sideleau a mis la main en fin de semaine sur la médaille d’argent de la classe open au tournoi canadien disputé à la Ruche qui a attiré des joueurs et joueuses des Maritimes, de l’Ontario et des États-Unis en plus de ceux du Québec naturellement.

Des joueuses locales ont également réussi à s’imposer. Ce fut le cas des sœurs Brigitte et Francine Roy, médaillées d’or chez les femmes 3.5, 16 ans et plus. Pierrette Beaulieu et Suzanne Gagné ont mérité l’argent dans la même catégorie.

Progression fulgurante

Pierre Gauthier, président du Club la Ruche, n’est pas vraiment étonné de la place que tient Magog dans la sphère pickleball au Québec. « On a débuté il y a quatre ans avec 12 joueurs. La progression a été fulgurante. On occupe maintenant 10 gymnases chaque semaine pour nos 180 membres. Si on avait d’autres plateaux à notre disposition, c’est évident qu’on accueillerait encore plus de joueurs. C’est un sport accessible à tous. C’est ça la beauté de la chose. Gagne ou perd, cela a peu d’importance. C’est le plaisir qui est à l’avant-scène », a confié Pierre Gauthier.

D’ailleurs, en fin de semaine, il était clair que les participants avaient le goût d’échanger entre eux et de parler de leur amour pour ce sport. La victoire était secondaire.

Le président du club de la Ruche est très fier de la confiance de la Fédération québécoise de pickleball qui n’hésite pas à doter Magog de tournois importants. « Nous avons tenu un premier tournoi provincial il y a un an. Habituellement, c’est Repentigny qui accueillait les tournois. En octobre 2018 nous avons organisé un tournoi provincial chapeauté par la Fédération. En mars 2019, avec l’accord de la Fédération et notre club, le groupe privé PBSport a organisé un tournoi chez nous. Nous revoici à Magog pour un autre tournoi sous la juridiction de ce groupe. Notre club fournit de nombreux bénévoles pour l’occasion. Le meilleur est encore devant nous », estime Pierre Gauthier.