C’est un total de 120 équipes, formées de jeunes joueurs âgés de 5 à 12 ans, qui participeront au Festi-Tour national Le Coureur, à Magog, jusqu’à dimanche.

Magog est soccer avec les Festi-Tour

Les petits joueurs de soccer de 5 à 12 ans se déplaceront dans les quatre coins de la ville de Magog jusqu’à dimanche alors qu’ils seront quelque 1500 répartis à travers 120 équipes de plusieurs régions du Québec à participer au Festi-Tour national Le Coureur.

L’événement organisé par Soccer Magog célèbre cette année son 20e anniversaire et ne semble pas vouloir s’essouffler. On peut même affirmer qu’il vieillit en beauté. En 2018, le Festi-Tour a été proclamé l’événement de l’année par Soccer Estrie. Sur la scène provinciale, il figurait parmi les trois finalistes pour le titre du meilleur tournoi de l’année.

« On a toujours conservé l’esprit festif depuis la toute première édition, soutient Julie Desmarais, coordonnatrice du Festi-Tour et présidente de Soccer Magog. Oui des champions sont couronnés dans plusieurs catégories, mais quelque part l’esprit de compétition se noie à travers tout ce qu’on met de l’avant comme animation. Il y a des jeux gonflables, des concours, les plus jeunes participent à un défilé. Les jeunes sont vraiment au cœur de la fête. Ce n’est pas pour rien si on nous a collé l’étiquette de grande fête du soccer au fil des années.

« Tout cela, bien sûr, est rendu possible grâce à une équipe de bénévoles aussi dévoués les uns que les autres.  « Des bénévoles qui sont aussi fous que les jeunes, ajoute Julie Desmarais. C’est court comme événement alors que le tournoi se déroule sur trois jours, mais cela fait en sorte justement que c’est très intense avec quatre plateaux et plus d’une dizaine qui sont utilisés simultanément. Ça prend une très bonne logistique avec des bénévoles qui ont à cœur la réussite de l’événement. Des bénévoles souriants, c’est ce qu’on croise sur le chemin du Festi-Tour.

« La moins bonne nouvelle, c’est qu’au soccer comme au hockey et dans d’autres disciplines, les bénévoles commencent à se faire plus rares. Julie Desmarais se montre tout de même rassurante tout en lançant un petit cri du cœur. « Il n’y a pas encore pénurie de bénévoles pour cette année, mais il faudra renverser la tendance. Ce serait regrettable de devoir payer des gens si les gens se font tirer l’oreille pour faire du bénévolat. En bout de ligne, ce sont nos membres qui seraient les grands perdants. Si les profits du tournoi diminuent, cela représentera moins d’argent dans les coffres de Soccer Magog avec tout ce que cela implique. »

Moins d’équipes

Le Festi-Tour est passé de 147 équipes en 2018 à 120 cette année. La diminution s’est fait sentir dans les catégories U5 à U8. « La différence est vraiment centralisée dans les catégories des plus jeunes. On remarque depuis un certain temps que les jeunes débutent au soccer en étant un peu plus âgés, souvent vers 10 et 11 ans. C’est un phénomène provincial. Inévitablement cela vient nous toucher dans les tournois. Pour le reste, le Festi-Tour demeure toujours aussi populaire et attirant pour les équipes masculines et féminines. D’ailleurs, on le remarque chaque année, les équipes féminines envahissent en très grand nombre notre événement », a souligné Julie Desmarais.

Mentionnons que ce sont les plateaux d’Omerville, du Parc de l’Est, de l’école secondaire la Ruche (terrain synthétique) et Sainte-Catherine-de-Hatley qui accueillent toutes les parties du Festi-Tour. Les finales seront concentrées au Parc de l’Est, à côté de l’aréna, dimanche après-midi.