Magdelaine Vallières-Mill participera aux Championnats du monde de cyclo-cross, cette fin de semaine au Danemark.

Magdeleine Vallières-Mill aux mondiaux de cyclo-cross

Magdeleine Vallières-Mill est déjà en Europe depuis quelque temps en préparation pour les Championnats du monde de cyclo-cross, qui se dérouleront au Danemark les 2 et 3 février, où elle se mesurera aux meilleures coureuses de 23 ans et moins.

La Sherbrookoise est accompagnée là-bas par une autre athlète québécoise, Maghalie Rochette.

D’ailleurs, cette dernière est à l’origine d’une idée de financement qui a servi Vallières-Mill. Elle est en effet la récipiendaire d’une bourse de 325 $, somme amassée par le biais de dons effectués dans le cadre des inscriptions à la Coupe du Québec. 

« Le cyclo-cross n’est pas un sport olympique, donc il n’y a pas de support financier de la part des organisations et du gouvernement. Mais les athlètes ont quand même de gros objectifs. Donc, j’ai contacté la FQSC pour voir s’il y avait de l’intérêt à participer à la collecte de fonds. La FQSC a pris le projet en charge et j’en suis ravie », a indiqué Rochette, par le biais d’un communiqué.

« Je suis vraiment honorée de recevoir cette bourse, qui va m’aider à payer les coûts du projet pour les Championnats du monde. Comme je suis parmi les plus jeunes de ma catégorie, mon objectif est d’apprendre le plus possible, pour qu’un jour je sois capable de compétitionner avec les meilleures », a déclaré la boursière qui évolue dans les rangs U23.

« Personnellement, j’ai atteint un niveau où, sans être riche, je peux financer mes projets grâce à l’aide de commanditaires. Mais les coureurs juniors, eux, n’ont pas cette chance. La plupart d’entre eux doivent payer pour leur équipement et leurs déplacements. Je sais qu’un petit coup de main monétaire peut faire une grosse différence et permettre à des jeunes de participer aux plus grosses courses. C’est pour ça que j’ai créé CX Fever Fund et que j’ai approché la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC). Je me suis retirée pour que 100 % des fonds aillent à Magdeleine, la seule autre Québécoise qui participera aux Championnats du monde. Je crois que ça peut faire une grande différence dans sa jeune carrière », a ajouté Rochette.

Magdeleine Vallières-Mill a participé aux Championnats du monde sur route en Autriche, en octobre dernier, et elle a terminé deuxième lors de l’une des deux épreuves de cyclo-cross de sanction UCI C2 présentées au parc Jacques-Cartier de Sherbrooke les 20 et 21 octobre derniers.