Trop peu, trop tard pour les Voltigeurs

Les Voltigeurs de Drummondville n'ont pas laissé paraître un seul instant qu'ils en étaient à un troisième affrontement en autant de soirs, hier, dominant les deux derniers tiers de leur rencontre les opposant à l'Armada de Blainville-Boisbriand. Même s'ils ont doublé leur adversaire au chapitre des tirs au but, ils ne sont pas parvenus à créer l'égalité et se sont inclinés 4-3.
Victimes d'un mauvais début de rencontre, les Drummondvillois ont rapidement dû composer avec un retard de 4-1 au pointage face à la formation blainvilloise. Refusant de se laisser abattre, ils ont entamé une remontée au cours de l'engagement médian lorsque Philippe Pelletier-Leblanc et Alexandre Grand-Maison ont marqué, coup sur coup, afin de ramener le match à un seul but d'écart.
Les Voltigeurs ont martelé le filet de Marc-Antoine Turcotte d'un total de 32 tirs, mais le gardien a finalement eu le dessus. D'un naturel efficace sur l'attaque à cinq, l'équipe de Martin Raymond a été blanchie en cinq tentatives.
Il s'agissait d'un premier revers en trois parties ce week-end pour les Voltigeurs qui ont pris la mesure de l'Océanic de Rimouski vendredi et des Tigres de Victoriaville samedi. Cette rencontre entre les deux éternels rivaux a été particulièrement serrée, se soldant en fusillade par la marque de 2-1. Marc-Antoine Bouillon et Alex Barré-Boulet ont déjoué Brandon Whitney afin de donner la victoire aux Drummondvillois.