Stéphane Julien: « Il faut gagner les deux dernières »

Le Phoenix est conscient qu'il est maître de sa destinée et vise rien de moins que deux victoires, vendredi et samedi à Shawinigan et à Québec.
« On a notre sort entre nos mains. Il faut gagner les deux dernières de la saison. Peut-être qu'une seule victoire en deux parties serait suffisant, mais on tient à mettre toutes les chances de notre côté afin de participer aux séries », explique l'entraîneur sherbrookois, Stéphane Julien.
Présentement placé au 17e rang, le Phoenix (56 points) espère rattraper l'Océanic de Rimouski (57 points), les Foreurs de Val-d'Or (59 points) ou les Mooseheads d'Halifax (59 points).
Notons que les Voltigeurs de Drummondville (60 points) sont assurés de participer aux éliminatoires.
« Les gars n'ont pas besoin que je les motive. La situation devrait être suffisante pour qu'ils soient gonflés à bloc. Mais je souhaite voir les joueurs donner le meilleur d'eux-mêmes. Jeudi, l'effort n'était pas manquant. Mes joueurs m'ont avoué qu'ils avaient été nerveux », résume Stéphane Julien.