Les Tigres encore victimes du Drakkar

Le Drakkar de Baie-Comeau a beau figurer parmi les pires formations de la LHJMQ cette saison, il semble être la bête noire des Tigres de Victoriaville. Mercredi soir, la troupe de Martin Bernard a remporté un deuxième gain de suite face aux Félins par la marque de 3-2.
Ce nouveau revers à domicile complique la tâche de Louis Robitaille et ses joueurs qui luttent pour l'avantage de la glace en première ronde des séries éliminatoires. Les Screaming Eagles du Cap-Breton bénéficient maintenant d'un match en main au huitième rang. Les deux formations sont à égalité à 72 points.
Après avoir vu les visiteurs prendre une priorité de deux buts tôt dans le match, les Victoriavillois sont revenus de l'arrière grâce à des buts de Félix Lauzon et Maxime Comtois.
Samuel Thibault a finalement scellé l'issue du match au cours de la 34e minute de jeu grâce à un but marqué sans aide. Les Tigres ont tout fait pour créer l'égalité en troisième, dirigeant 13 tirs sur le gardien baie-comois, mais Antoine Samuel s'est imposé.
Les Félins tenteront de mieux faire vendredi, alors que les Remparts de Québec seront à leur tour de passage au Colisée Desjardins. Ils n'ont remporté que deux de leurs cinq duels face aux Québécois cette saison.
Alexis D'Aoust tranchE en prolongation
Alexis D'Aoust a marqué avec un peu moins de deux minutes à faire à la période de prolongation afin de permettre aux Cataractes de Shawinigan de remporter une deuxième victoire seulement face aux Voltigeurs de Drummondville cette saison, par la marque de 4-3.
S'il y a une équipe que Claude Bouchard et sa bande veulent à tout prix éviter au cours de la première ronde des séries éliminatoires, c'est les Voltigeurs. Malgré le virage jeunesse amorcé en mi-saison, ils ont récolté sept points sur une possibilité de dix face à leurs rivaux mauriciens.
Mercredi encore, ils leur ont donné du fil à retordre, lançant 38 fois sur la cage de Mikhail Denisov qui a dû se distinguer à plusieurs occasions. Nicolas Guay a brisé la glace en première période du côté drummondvillois, puis les Cats sont revenus avec trois buts sans riposte. Refusant de capituler les joueurs des Voltigeurs se sont retroussé les manches en troisième William Poirier et Nicolas Beaudin marquant coup sur coup afin de créer l'égalité.
Ce précieux point permet aux Drummondvillois d'égaler leur marque des deux dernières années (56) et de creuser encore un peu l'écart les séparant du Phoenix de Sherbrooke et de l'élimination.