Contrairement au match initial, les unités spéciales des Voltigeurs ont fait le travail, inscrivant deux buts en quatre tentatives avec un homme en plus et blanchissant les Félins dans cette situation.

Les Voltigeurs nivellent la série

Christophe Lalancette a inscrit son premier but de l'après-saison avec moins de cinq minutes à faire à la rencontre afin de permettre aux Voltigeurs de Drummondville de l'emporter 6-5 sur les Tigres de Victoriaville, samedi soir au Centre Marcel Dionne. La série est maintenant égale 1-1.
Si Martin Raymond a pointé du doigt le piètre rendement des unités spéciales afin d'expliquer les insuccès de son équipe lors de la rencontre initiale, force est d'admettre qu'elles ont fait le travail cette fois, inscrivant deux buts en quatre tentatives avec un homme en plus et blanchissant les Félins dans cette situation.
«Les unités spéciales ont beaucoup mieux fait. Il faut dire que nous n'avons pas dû nous défendre à 5 contre 3 comme dans l'autre match. Notre attaque à cinq a trouvé le moyen de marquer, ce qui est une bonne chose pour nous», a analysé l'entraîneur.
Ces deux buts marqués alors que les Victoriavillois étaient au cachot ont permis aux locaux de prendre une priorité de 4-1 à mi-chemin dans la rencontre. Cette avance, qui aurait dû être confortable, a fondu comme neige au soleil par la suite, les Tigres y allant de trois buts sans riposte dans un intervalle de quatre minutes.
«Nos jeunes apprennent. Ils se sont aperçus qu'une avance de trois buts en séries, ça ne veut rien dire. On a commencé à faire de la fantaisie et ça nous a rattrapés. Il a fallu qu'on recommence à faire les choses simples et qu'on revienne à notre style pour remporter le match», a ajouté Raymond, saluant la force de caractère de ses joueurs qui ont tout de même trouvé le moyen de gagner le match.
Même si son équipe a essuyé la défaite, Yanick Jean considère que ses joueurs ont fourni un meilleur effort que dans le match de vendredi. Ils ont presque doublé le nombre de lancers dirigés sur la cage de Louis-Philip Guindon, enfilant l'aiguille une fois de plus. Malheureusement pour eux, l'adversaire a fait preuve de plus d'opportunisme à l'attaque.
«On a travaillé fort, on est revenus de l'arrière. On a joué un meilleur match que la veille. On voulait mettre plus de rondelles au filet et on l'a fait. C'est une bonne performance, il faut bâtir là-dessus», a-t-il dit.
La série se transportera maintenant du côté du Colisée Desjardins de Victoriaville pour la troisième rencontre. Les deux formations croiseront de nouveau le fer demain soir à compter de 19h30.
1 CHARLES-DAVID BEAUDOIN (DRU)
2 CHRISTOPHE LALANCETTE (DRU)
3 Philippe Hudon (Vic)