Le capitaine des Voltigeurs de Drummondville, Charles-David Beaudoin, n'y va pas de main morte avec l'attaquant des Tigres Yan-Pavel Laplante.

Les Voltigeurs coiffent les Tigres dans un match pour hommes

Tigres de Victoriaville et Voltigeurs de Drummondville se sont livré une rude bataille, dimanche en fin de journée au centre Marcel Dionne, une guerre de tranchées que les hommes en rouge ont remportée par la marque de 3-2.
Dès les premiers instants de la rencontre, les deux équipes ont multiplié les coups d'épaule, faisant revivre aux spectateurs la farouche rivalité des années 1990 et 2000, alors que Tigres et Voltigeurs s'affrontaient plus de quatre fois par saison.
Les coups d'épaule se sont par moment transformés en coups de bâton et coups de poings. Les officiels en ont eu plein les bras, notamment au cours des 40 dernières minutes, passant plus de temps à séparer les pugilistes qu'à mettre des rondelles en jeu. Au total, ils ont décerné 78 minutes de punition.
«On s'attendait à ce que ça brasse. Nous avons deux équipes physiques. Les Tigres sont gros et ils se servent de leurs atouts. Ils ont aussi des mains, c'est une équipe pas mal améliorée», a analysé l'entraîneur-chef des Drummondvillois, Martin Raymond.
Frédérick Gaudreau a donné les devants aux locaux en fin de premier tiers, puis Jean-François Plante a ramené les deux formations à la case départ en début de période médiane. Charles-David Beaudoin, puis Jérôme Verrier, sur une passe savante de Gaudreau, ont ensuite procuré une priorité de deux buts aux Voltigeurs.
Julien Proulx, avec son premier en carrière dans la LHJMQ, a coupé l'avance de moitié avec une douzaine de minutes à faire. Les Tigres ont frappé à plusieurs reprises à la porte des buts, mais n'ont pas été en mesure d'enfiler l'aiguille. Ils ont notamment raté de belles occasions avec un homme en plus.
«Nous avons joué une rencontre correcte. Notre unité d'avantage numérique n'a toutefois pas été à la hauteur. Nous aurions dû capitaliser, se donner des chances de marquer. Ça aurait fait la différence, c'est l'histoire du match», a indiqué l'instructeur des Tigres, Yanick Jean.
C'est la troisième fois que les Voltigeurs ont le dessus sur les Félins cette saison. Ils ont maintenant sept victoires consécutives sur leurs rivaux de la 122. Les deux équipes croiseront de nouveau le fer le 15 mars à l'occasion de la dernière rencontre locale au Colisée Desjardins. Si on en croit Jean, il faut s'attendre à un match encore plus robuste.
«Nous serons encore plus physiques que ça chez nous pour le dernier match. Il ne faut pas se contenter de jouer. On est capable d'en faire plus», a-t-il dit, précisant que les deux équipes ne s'aimaient pas vraiment.
Plus la saison avance, plus il est possible que Tigres et Voltigeurs s'affrontent en première ronde des séries de fin de saison.
Un ancien des Tigres signe avec le Lightning
Par ailleurs, l'ancien porte-couleurs des Tigres Yanni Gourde a paraphé une première entente professionnelle avec le Lightning de Tampa Bay.
Il s'agit d'un contrat à deux volets pour les saisons 2014-2015 et 2015-2016. Il peut se joindre immédiatement au club-école du Lightning, le Crunch de Syracuse.