Les Tigres muselés à Blainville

L'Armada de Blainville-Boisbriand a complètement embouteillé l'offensive des Tigres de Victoriaville, dimanche soir, en route vers un gain de 2-0. La troupe montréalaise inflige ainsi un premier revers aux Victoriavillois en 14 rencontres, soit depuis le 8 janvier.
« Ça a été un match âprement disputé où les défensives ont très bien fait. Il n'y a pas eu beaucoup d'occasions de marquer de part et d'autre. Malheureusement, nous avons manqué d'exécution. Je mets ça en partie sur le fait que nous n'avions pas joué depuis sept jours », a analysé l'entraîneur-chef des Félins, Yanick Jean.
Alors que la rencontre était toujours sans pointage après plus de 37 minutes de jeu, Frédéric Bergeron a inscrit son équipe à la marque en supériorité numérique. Jean a retiré François Tremblay à la faveur d'un sixième attaquant dans les derniers instants de la rencontre, une stratégie qui s'est finalement revirée contre son équipe. Christopher Clapperton a mis le match hors de portée des Tigres avec un but dans une cage ouverte.
Malgré le résultat, l'instructeur des Victoriavillois s'est dit satisfait de la tenue des siens, notamment en territoire défensif.
« C'est le genre de hockey qu'il faut que tu sois capable de jouer en séries éliminatoires. Nous avons fait un gros travail de contrer l'offensive adverse et François a fait de gros arrêts devant le filet. C'est finalement notre manque d'exécution qui a fait la différence », a ajouté Yanick Jean.
Les Tigres seront de retour sur la patinoire dès ce soir pour un rare affrontement du lundi soir. Ils rendront visite à l'Océanic de Rimouski, reprenant ainsi la rencontre de vendredi remise à cause de la tempête de neige. En plus d'affronter une équipe de premier plan, les hommes de Yanick Jean auront beaucoup de chemin à faire en peu de temps.
« Ce n'est pas une situation idéale, mais on ne peut rien y faire. Personne n'a de contrôle sur la température et il faut la jouer », a conclu l'entraîneur.